Éditorial,

Responsable de la chronique : Jacques Marcotte, o.p.
Éditorial

Symphonie d’été

Imprimer Par Jacques Marcotte et Anne Saulnier


Avec le parfum de nos joies, de nos confidences et de nos peines
Dans le jardin de nos secrets, de nos mystères et de nos silences
Fleurissent les promesses de nos amours

Dans la brume de nos hésitations et de nos quêtes
Sous le vent de nos rêves éphémères ou porteurs d’avenir
La pluie de nos pleurs, de nos labeurs
Devient féconde ou se perd en cascades capricieuses

À de la source de nos pensées et de nos découvertes
Dans les vagues de nos humeurs changeantes
S’élève le chant de nos murmures, la musique de nos chuchotements

Sous le soleil d’un regard lumineux
Au-dessus des nuages de nos impasses
À la belle étoile de nos espoirs échevelés
S’étend la constellation de toutes nos convergences

Dans la chaleur et la douceur de nos rencontres
Se révèlent les couleurs vives et contrastées de nos émotions

Les fruits mûrs de nos réflexions
Les fruits produits de nos actions, de nos réactions
Composent l’arc-en-ciel de nos réalisations

Passées les matinées de nos enchantements
Se déploient les midis de nos accomplissements

Après l’obscurité de nos souffrances
Les soirs de nos vieillissements, les nuits de nos solitudes
Percent enfin l’aurore et le matin d’un monde nouveau

En collaboration
Anne Saulnier et Jacques Marcotte, o.p.
Québec

Une réflexion au sujet de « Symphonie d’été »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Éditorial

Les autres chroniques du mois