Nous deux,

Responsable de la chronique : Caroline Pinet
Nous deux

L’amour dure toute une vie

Imprimer Par Caroline Pinet

cerveau et psycho mai juin 2015Nous étions minoritaires il y a vingt-cinq ans quand nous osions avancer l’idée que nous nous marions pour la vie ! Nous passions pour des présomptueux, ou alors de gentils nigauds, pas assez conscients de ce qui nous attendait dans la vie et qui étaient restés accrochés aux contes de fée à la Disney… Pourtant, il nous semblait insensé à nous, amis de la pastorale universitaire,  de s’engager dans un mariage en se disant que ça ne durerait probablement pas toute la vie. Comment s’engager en partant vaincu d’avance ? Comment mener à terme un projet dans lequel on ne croit pas suffisamment ?

La revue Cerveau et psycho de mai-juin 2015 offre un dossier très intéressant sur le couple et « S’aimer pour la vie ». Le psychiatre Christophe André s’appuie sur la psychologie positive pour mieux aimer. Pour les chrétiens qui ont toujours défendu une certaine idée du mariage, voilà un dossier qui vient apporter de l’eau au moulin conjugal. Oui, l’amour pour la vie existe, et cela nous rend heureux d’aimer toute la vie ! Un message qui tranche avec tout ce qui se dit depuis un demi-siècle…

Le premier article du dossier porte sur ce qui se passe dans le cerveau des gens qui s’aiment durablement. Scanner à l’appui, on révèle que des zones du cerveau sont stimulés chez les personnes s’aimant depuis dix, vingt, trente ans. Et ces structures mentales créent des bases solides chez les conjoints. Dans les articles suivants, on y traite des petits secrets pour faire durer l’amour. Répétitions de moments agréables, développer la bienveillance à l’égard de l’autre, développer un amour plus large, altruiste envers les autres. Il semble aussi que l’admiration, le désir de s’élever favorise l’amour.

Un dossier de vingt-trois pages très captivant qui nous fait réaliser combien la sagesse de l’Eglise dans le domaine de l’amour conjugal tient la route et nous outille bien pour traverser les années quand on s’engage à deux pour la vie. Quand nous pensons bien à la richesse que nous offre l’Eglise, nous constatons que nous sommes privilégiés ! Elle prépare les jeunes mariés avant l’engagement, elle offre des temps de ressourcement tout au long des années, à chaque étape pour qui cherche un peu. Il existe différents parcours tels Elle et Lui, ou des groupes tels les Equipes Notre-Dame ; des retraites à deux ou en famille sont organisées un peu partout dans les différentes paroisses ; des livres sont également là pour nous guider. Enfin, il existe par ailleurs des conseillers conjugaux au sein de l’Eglise capablent d’accompagner la route parfois chaotiques des couples qui désirent malgré les embûches continuer de s’aimer …

L’amour peut durer toute la vie. Certains sont naturellement doués pour ce bonheur, d’autres auront besoins d’outils afin d’y parvenir. Mais il est indéniable, aimer rend toujours plus heureux !

Une réflexion au sujet de « L’amour dure toute une vie »

  1. christine

    Le clergé a conclu à la nullité de mon mariage après 10 ans passés avec mon mari. La raison invoquée : il n’avait pas dit un vrai oui au moment où il s’est marié! La vérité, c’est que, dix ans plus tard, il s’est épris d’une autre femme et qu’il a tout fait pour légitimer sa nouvelle union. Jamais plus je ne croirai au mariage chrétien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous deux

Les autres chroniques du mois