Spiritualité 2000 met à votre disposition 22 années d’archives, soit près de cinq mille articles. Un grand merci à tous nos artisans qui ont su rendre possible cette aventure ayant rejoint des millions d’internautes.

Livre du mois,

Responsable de la chronique : Martin Lavoie, o.p.
Livre du mois

Jean-Marie Papapietro : Etty Hillesum, voix dans la nuit

Imprimer Par Martin Lavoie, o.p.

Papapietro, Jean-Marie, Etty Hillesum, voix dans la nuit, Les Éditions Pleine Lune, Théâtre, Collection Plume, 2022, 88 p.

__________________________________

À l’origine de ce livre, il y a la découverte du Journal d’Etty Hillesum, un texte extrêmement riche et stimulant, comme tout ce qui touche à la complexité de l’âme humaine, surtout quand elle doit faire face à des événements historiques exceptionnels. Il est difficile de classer ce texte dans un genre littéraire. C’est une adaptation théâtrale qui se lit comme un récit.

Esther « Etty » Hillesum, née le 15 janvier 1914 au Pays-Bas et morte le 30 novembre 1943 au camp d’Auschwitz (Pologne), est une jeune femme juive connue pour avoir, pendant la Seconde Guerre mondiale, tenu son journal intime (1941-1942) et écrit des lettres (1942-1943) depuis le camp de transit de Westerbork aux Pays-Bas. Une fois les Pays-Bas écrasés sous la botte allemande, elle n’a rien fait pour fuir et a choisi en toute lucidité de rester solidaire de sa famille et de sa communauté.

Jean-Marie Papapietro imagine un interrogatoire auquel il soumet Etty Hillesum, pour comprendre et illustrer comment, tout en subissant l’horreur, cette femme a pu conserver son amour de la vie et de ses semblables, les humains, et comment elle a su rejeter tout sentiment de haine ou tout désir de revanche envers ceux qui commettaient l’odieux envers elle et son peuple.

La frontière entre l’humain et l’inhumain est-elle si fragile qu’il suffise de peu de chose pour que des maux comme le nazisme puissent proliférer à nouveau? Où situer l’origine et l’essence de ce mal radical capable d’infester toute une société? Etty Hillesum a fait l’expérience du développement de ce cancer en cherchant inlassablement les moyens de ne pas se laisser contaminer par la haine ou le ressentiment. C’est une attitude face à la vie et aux êtres sur laquelle il est bien utile de réfléchir en cette période de cristallisation et de discours haineux qui est tristement la nôtre et qui ne favorise aucunement l’harmonie, la paix et le respect entre humains.

Le refus d’Etty Hillesum de capituler devant les perversions d’une idéologie mortifère comme le nazisme est transfiguré par une grâce souveraine. C’est ce qui rend uniques la légèreté de son pas, la lumière de son regard, la netteté de son geste.

Avant de s’installer au Québec en 1991, Jean-Marie Papapietro a mené parallèlement, en France et en Italie, une carrière de professeur (théâtre et littérature), d’animateur dans différents centres culturels et de metteur en scène. Il dirige la compagnie Le Théâtre de Fortune, qu’il a fondée en 2001.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livre du mois

Les autres thèmes