Le rosaire dans la ville,

Responsable de la chronique : Francine Paquin
Le rosaire dans la ville

Hommage à la Vierge Marie

Imprimer Par Francine Paquin

PRIÈRE

Les perles se cachent dans les huîtres
Les plus grands trésors, au silence du cœur
Et toi, ma Mère, tu as porté ton Jésus
Au temple saint de ton âme virginale.
Toi, Marie, le premier ostensoir vivant
À contenir, dans le dépouillement le plus absolu
Le Pain de Vie pétri aux douleurs de la Croix.
Du silence du Ciel enfermée en ton sein
Naissait la Parole de Chair :
Contemplation secrète de l’humble Marie.

Les anges chantent encore le «oui» de Myriam
Livrant au grand jour, en pleine lumière
La magnificence d’un Dieu livré à l’amour.

Ô Vierge toute belle
Montre-moi les espaces virginales
De la liberté de Dieu cachée au fond de mon cœur
Fais-moi toucher l’étendue de la Croix
Me prosterner à la gloire de la pauvreté de Dieu.
Ô Dieu, je suis mendiante de ta tendresse!

………………………………………….

Mon âme enrichie du dénuement de son Seigneur
Exalte sa liberté d’enfant de Dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le rosaire dans la ville

Les autres chroniques du mois