Le rosaire dans la ville,

Responsable de la chronique : Francine Paquin
Le rosaire dans la ville

Je vous salue Marie…

Imprimer Par Francine Paquin

« Je vous salue Marie…! » Je récite le rosaire avec des distractions plein la tête; Marie est Mère, elle sait comment sont les enfants, elle m’accueille avec mes pensées volages, elle connaît ma bonne volonté, mon désir d’être attentif aux paroles que je prononce.

Je recommence…  « Je vous salue Marie pleine de grâces. » Marie m’a rejoint, elle a des grâces à me donner. Je scrute le Coeur de Marie, elle me regarde, elle veut entendre ma prière, elle a des choses à me dire. Je me reprends.. « Pleine de Grâce. » Marie, tu es habitée par la vie divine, le Dieu trois fois Saint. Cette Grâce, c’est Jésus en toi, c’est lui que tu veux me donner!

« Le Seigneur est avec toi. » Marie, s’il est avec toi, il est aussi avec moi, tu es ma Mère, ce qui appartient à la Mère appartient aussi à son enfant et Jésus est mon frère, alors, moi aussi je suis avec toi et avec ton Fils Jésus, mon frère.

« Tu es bénie entre toutes les femmes. » Marie, tu as été choisie entre toutes les femmes, ta beauté a séduit le Coeur de Dieu, tu es la Mère de Jésus, tu es la mienne aussi. Quel bonheur! Je peux continuer, vous êtes ma famille.

« Jésus le fruit de tes entrailles est béni. » Il est béni, Jésus, le Saint des saints, il a pris chair en toi sous la mouvance de l’Esprit-Saint. De toi, l’Esprit d’amour s’est emparé, toi le Temple de Dieu! Marie, fais-moi temple de l’Esprit, qu’il m’embrase de son feu d’amour comme il a fait pour toi. Apprends-moi Marie. Bénis-moi comme tu as béni ton Enfant quand tu étais sur la terre.

« Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous, prie pour moi pauvre pécheur. » Une mère veut du bien à son enfant! Si tu pries pour moi, pour chacun de tes enfant, c’est pour nous rassembler tous dans le Coeur de notre Dieu, dans la Maison de notre Père. Tu connais nos faiblesses, nos manques mais malgré nos péchés, tu nous aimes tant, tu pries toujours pour nous, tu ne te décourages pas, tu es certaine que le Père écoute la prière de la Maman de son divin Fils! Comme ta foi, ta confiance me donne des ailes Marie! Je suis moins seul maintenant que tu pries avec moi, nous sommes deux, nous sommes plusieurs à nous adresser à notre Père du Ciel, comme c’est réconfortant.

« Maintenant et à l’heure de notre mort. » Ho Marie, ta prière est continuelle, tu ne t’arrêtes jamais, tu pries sans cesse pour nous, tu nous prépares à te rencontrer, à rencontrer ton Fils Jésus au moment de notre mort corporelle pour entrer dans la vraie Vie.Tu viens à notre rencontre avec ton divin Fils! C’est la Fête, la Noce, le Banquet de la rencontre si attendue pour nous prendre avec Jésus, dans tes bras célestes, nous garder sur ton Cœur de Maman. Je ne suis plus seul, le Seigneur est avec toi et je suis avec toi moi aussi parce que tu as prié pour moi. Merci Maman Marie.

Francine Paquin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le rosaire dans la ville

Les autres chroniques du mois