Le rosaire dans la ville,

Responsable de la chronique : Francine Paquin
Le rosaire dans la ville

Marie, Femme de foi

Imprimer Par Francine Paquin

 

Sommes-nous vraiment conscients des réalités que la Mère de Jésus a vécues tout au long de sa vie sur la terre? Les Évangiles nous disent peu à son sujet; nous savons qu’elle méditait tout en son cœur. Mais ce coeur, comment le scruter avec nos pauvres limites humaines! Posons un regard sur Marie, à la lumière de la Parole de Dieu. Dans un acte de foi et d’amour, laissons-nous saisir par le feu de l’Esprit. L’Époux divin nous fait entrer dans l’intimité de Marie, Sanctuaire privilégié de Dieu.

  L’Annonciation. Lors de l’Annonciation, Marie accueille la volonté de Dieu dans un fiat irrévocable. «Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole,» (Lc, 1, 38)répondit-elle à l’ange. Pourtant, Marie ne connaissait pas les implications de ce consentement dans sa vie mais elle a foi en Dieu et en son projet d’amour. Marie se rend disponible à vivre selon les désirs de Dieu.

Avec l’ange du Seigneur, je te salue Marie
Ouvre mon cœur à la Parole de Dieu

La Nativité. Viendra le temps de la naissance du Fils de Dieu : la sainte Famille est refusée, il n’y a pas de place pour eux dans la salle commune. «Marie enfantera son fils, elle l’emmaillotera dans une mangeoire, réchauffé par un bœuf et un âne.»(Lc, 2, 7) Notre Dieu est un Dieu qui se fait pauvre et mendiant de notre amour. C’est ce même Dieu pauvre et démunie que nous mangeons dans l’Hostie sainte. Saurons-nous le réchauffer de notre amour?

Vierge Marie, avec toi, je veux adorer ton divin Enfant
pour qu’il naisse dans tous les cœurs des enfants de Dieu.

 La fuite en Égypte.Hérode veut tuer l’Enfant. Le projet d’Hérode est révélé en songe à Joseph : «Lève-toi, prends l’enfant et sa mère et va te réfugier au pays d’Égypte. Tu y resteras jusqu’à ce que je te le dise, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. » (Mt, 2, 13) La sainte Famille doit s’exiler en Égypte pour sauver l’Enfant-Jésus. Marie et Joseph connaissent la fatigue, le dépaysement, les difficultés rencontrées lors de ce long voyage dans un pays étranger. Marie sait par sa foi que la  Providence veille sur eux, elle actualise les projets de Dieu dans l’abandon et la confiance.

Vierge Marie, nous te confions tous les enfants de la terre
 Nous te confions ceux qui blessent et ceux qui sont blessés

  Marie visite Élisabeth.La foi de Marie est vivante, concrète, elle est charitable. « Marie se rend auprès de sa cousine Élisabeth vers une ville de Juda, dans la région montagneuse. »(Lc 1, 39) Élisabeth est âgée et enceinte, Dieu lui a prodigué sa miséricorde. À la salutation de Marie, Élisabeth remplie de l’Esprit-Saint reconnaît en Marie la Mère de Dieu, bénie entre toutes les femmes. La grandeur du projet de Dieu sur Marie ouvre l’âme d’Élisabeth à la beauté du mystère mariale.

Du cœur de Marie jaillit son Magnificat
« Le Seigneur a fait pour moi des merveilles »

 Présentation de Jésus au temple.Jésus, premier né masculin est présenté au temple. Marie est fidèle aux coutumes de son temps. « Au temple se tenait un homme pieux appelé Siméon. L’Esprit-Saint était sur lui, l’Esprit lui avait révélé qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Messie du Seigneur. Siméon dit à Marie : » (Lc,2, 25-26) « Cet enfant sera un signe de division et de relèvement en Israël, toi-même, un glaive te transpercera l’âme. » (Lc, 2, 34-35)  Que sera l’avenir pour toi Marie! L’amour de ton Dieu est si grand pour toi qu’il t’a intimement unie à la rédemption de l’humanité, il ne pouvait en être autrement, tu es indissociable de ton Enfant.Tu es la Mère de ton Seigneur et des enfants de Dieu. Devant l’Enfant-Jésus et l’Homme des douleurs, jamais ton fiat n’a défaillit.

  Marie, à ta suite, je veux dire oui à la volonté de Dieu sur ma vie
Si je tombe, Marie, relève-moi dans tes bras.

  Recouvrement de Jésus au temple.Suite à trois jours de recherche et d’angoisse, Marie et Joseph retrouve le jeune « Jésus au temple, assis au milieu des maîtres de la loi; il les écoutait et les interrogeait. » (Lc, 2, 46) En le voyant, Marie lui dit : «Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela; ton père et moi, nous te cherchions, très inquiets? »Jésus leur répond : «Pourquoi me cherchiez-vous? Ne savez-vous pas que je dois être chez mon Père.» (Lc,2,48-49) Terrible réponse pour des parents qui ont cherché leur enfant pendant trois jours. Marie est une maman, une maman avec un cœur humain dotée de grâces célestes. Il est dit que Marie méditait tout en son cœur. Marie ne compris pas les paroles de Jésus mais dans sa foi, elle les accueillait, les intégrait et les priait.

  Marie, lorsque je ne comprends pas les paroles de Jésus
Apprends-moi à les accueillir, à les prier avec ta foi et ta confiance.

   Les noces de Cana.«Ils n’ont plus de vin.»(Jn, 2, 3) Marie est sensible aux besoins des jeunes mariés. Aussi, s’adresse t-elle à son Fils mais l’heure de Jésus n’est pas arrivée. Au-delà des règles, Marie croit, elle connaît le cœur de son Enfant, elle lui fait confiance. « Tout ce qu’il vous dira, faites-le, »(Jn, 2,  5) dit-elle aux  serviteurs. Que se passe t-il? L’eau est changé en vin et ce vin est supérieur à tout ce qui a été servi jusqu’alors. Étonnement du maître du repas… Il est ainsi Jésus, il donne toujours plus que ce que l’on espère et en surabondance. Mais le voyons-nous? Sommes-nous attentifs à ce qu’il fait pour nous?

Marie, femme de foi, apprends-moi à croire au Dieu de l’impossible
 Présente nos demandes à ton Fils Jésus.

   Qui est ma mère, ma sœur… « Ta mère et tes frères sont là dehors, ils voudraient te parler »      Jésus répondit : « Qui est ma mère, qui sont mes frères. Quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux Cieux est pour moi un frère, une sœur, une mère »(Mt, 12, 46 à 50)Comme nous sommes importants pour toi Jésus malgré nos pauvretés et nos ingratitudes. Alors que ta Mère et tes frères te demandent, tu dis que nous sommes ta famille lorsque nous te suivons. Nous sommes les enfants du Père, la famille de Dieu qui nous appelle à vivre de sa vie divine pour nous partager son bonheur.

Nous avons le même Père que Jésus, incroyable mais vrai
Merci Jésus pour la grande famille de Dieu

     Marie rencontre Jésus sur le chemin de croix. Il avait perdu toute apparence humaine. «C’est par ses blessures que nous sommes guéris »(1 P, 2, 24) Cet enfant devenu un homme, Marie l’a pris dans ses bras, elle l’a regardé, leur cœur battait à l’unisson. Sous les traits défigurés de son Enfant, Marie reconnaît la beauté de Dieu défigurée par nos péchés. Quelle douleur devait être la tienne Marie en voyant ton Fils! L’épée a traversé ton âme! Tu reconnais Celui que tes entrailles ont porté, ces mêmes entrailles portent la souffrance du Fils adoré. Ton amour reconnaît chaque trait du Visage défiguré de ton Fils, ce Visage qui nous a tant aimés et qui nous regarde toujours avec le même amour. Tu iras jusqu’à la croix Marie, en ton âme, tu l’as portera avec Lui. Le silence de l’Agneau de Dieu crie sa soif d’amour de l’homme, une soif d’amour que Marie veut étancher.

Jésus, j’adore ton Visage défiguré, j’y vois la beauté de ton amour pour moi
Marie, donne-moi soif des âmes pour les offrir à Jésus.

   Marie à la croix. Qui peut sonder la douleur du Coeur de Marie! Cette douleur nous échappe, elle dépasse les limites de nos compréhensions humaines. Si nous la percevons quelque peu, alors, elle nous est révélée par la grâce de Dieu. Seul le Père pouvait soutenir Marie dans une si violente blessure. Les grandes douleurs sont silencieuses, elles sont sans mot, seule une force de vie mystérieuse nous projette vers un amour indicible pour l’Aimé. Marie se tient debout à la croix, pas de cri, de lamentation, seule une douleur silencieuse baignée dans les larmes. Marie prie la croix avec Jésus, tout est accompli.

Vierge Marie, lorsque la douleur étreint tout mon être
Montre-moi Jésus sur la croix qui a tout donné pour moi

  Marie prie avec les apôtres.«D’un seul cœur, les Apôtres participaient fidèlement à la prière avec Marie, la mère de Jésus »(Ac, 1, 14) Jésus est ressuscité, il est le Vivant. Dans la prière, avec les Apôtres, Marie attendait la venue de l’Esprit-Saint promis par Jésus. Les Apôtres réunis en prière avec Marie est le modèle de l’Église en prière pour le salut de tous les hommes. La foi de Marie rayonne au cœur des Apôtres, la louange monte vers Dieu. Marie mère de l’Église la conduit jusqu’au retour glorieux du Christ.

Marie, donne-moi ton amour de l’Église du Christ
née de la mort et de la résurrection de ton divin Fils.

Du Ciel, la Vierge Marie continue de prier pour nous, d’intercéder auprès de son divin Fils. Comme une Maman voulant le bonheur de ses enfants, elle vient sur terre nous visiter, elle nous appelle avec insistance à la conversion du cœur, nous invite à nous ouvrir à l’amour de Dieu.

Vierge Marie, Femme de foi, nous voulons répondre à tes appels
 montre-nous ton Fils Jésus, conduis-nous à la plénitude de l’Amour.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le rosaire dans la ville

Les autres chroniques du mois