Livre du mois,

Responsable de la chronique : Martin Lavoie, o.p.
Livre du mois

Catherine Aubin : Prier avec son coeur. La joie retrouvée

Imprimer Par Martin Lavoie, o.p.

Dans ce livre Sœur Catherine, une dominicaine de la Congrégation romaine de Saint-Dominique, nous propose de descendre dans notre cœur avec la joie comme fil rouge. Elle nous offre un itinéraire pour réveiller et révéler notre joie profonde.

Cet itinéraire est divisé en trois parties : la joie retrouvée (la joie et l’amitié, la joie dans le présent, la joie dans l’attention), les obstacles à la joie (la joie perdue, la joie oubliée), cultiver la joie (cultiver la force, cultiver la bénédiction, au cœur de la joie : le chant).

Pour Sœur Catherine, la joie est un appel. La joie porte en elle une vocation : nous réveiller, nous dilater, nous ouvrir et nous rappeler qui nous sommes et vers Qui nous allons. Rechercher ou retrouver la joie, c’est recherche la perle, la source cachée, le trésor enfoui, c’est redécouvrir son cloître intérieur et enfin commencer à prier, peut-être …

Avec beaucoup de réalisme et de profondeur, Sœur Catherine nous montre dans son livre que pour s’enraciner dans la joie, l’important est d’accueillir et intégrer tout ce qui vient (même le douloureux, le désagréable, l’insupportable) empoigner tous les événements et les sentiments qui semblent faire obstacle à l’allégresse, les travailler comme autant d’ingrédients à incorporer dans une pâte humaine que l’Esprit Saint fera lever.

C’est dans la mesure où nous avons senti combien nous étions perdus, dans tous les sens du terme, que l’option ou le plongeon pour la joie se décide.

Ce n’est pas dans un contexte d’allégresse que retentit la promesse de la joie parfaite : Jésus parle de sa joie au moment où il va à la torture et à la mort en demandant d’aimer envers et contre tout. Il ne dépend donc pas des disciples que la joie de Jésus «soit en eux», mais il dépend d’eux de dire oui à l’amour, de consentir à la relation et à la rencontre. «Je vous ait dit ces choses», précise Jésus, pour que d’abord et avant tout «ma joie en vous et que votre joie soit parfaite» (Jn 15,11).


AUBIN, Catherine, Prier avec son cœur. La joie retrouvée, Edition Salvator, 2017.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Livre du mois

Les autres chroniques du mois