Nous deux,

Responsable de la chronique : Caroline Pinet
Nous deux

Un pas de deux

Imprimer Par Caroline Pinet

pas_de_deux2

La vie conjugale ressemble à un « pas de deux ». On rêve du partenaire de danse idéal ; on se voit comme la danseuse irréprochable. Nous entamons le ballet de la vie à deux un peu comme un rêve. Tout sera parfait !

Puis, le danseur à mes côtés me pile sur le pied. Moi-même, je rate la cadence. Le brillant spectacle en prend pour son grade. Parfois, il y a une chute. Nous sommes loin de la chorégraphie que nous avions imaginée.

Nous pouvons alors tout annuler et arrêter le spectacle.

Nous pouvons également nous rendre compte que ce ballet, bien qu’imparfait, nous plait. Nous aimons la musique qui nous accompagne, les exécutions de pas réussies et le fait de nous sentir solidaires l’un et l’autre dans ce projet à deux. Le spectacle n’est pas parfait, certes, mais il nous unit. Nous dansons ensemble ce grand ballet de la vie. Nous choisissons les pas que nous ferons. Nous ne les réussirons pas tous, mais le ballet se poursuit. Une aisance et un bonheur partagés s’insèrent au fil du temps.

Nous apprenons à nous synchroniser dans les adages tout en jouant chacun notre partie à certains moments dans les variations. Nous apprenons à pardonner ces faux-pas et à regarder davantage ces superbes codas qui nous permettent de nous dépasser !

Apprendre à vivre ensemble n’a rien de facile. La vie à deux s’exerce au quotidien. Et c’est au fil du temps que se tissent ces liens qui nous rendent si complices. Faisons-nous moins de faux-pas ou savons-nous mieux où les poser ? Les enchaînements de pas se font de plus en plus naturellement. Et au centre de ce rythme au cœur battant, Dieu nous accompagne fidèlement attentif à l’ensemble. Si nous pouvons regarder ce spectacle avec ses yeux, nous le trouverons sûrement splendide…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous deux

Les autres chroniques du mois