Billet hebdomadaire,

Responsable de la chronique : Denis Gagnon, o.p.
Billet hebdomadaire

Si Dieu existe

Imprimer Par Denis Gagnon, o.p.

20 mars 2016

Si Dieu existe, communique-t-il vraiment avec les terriens? Envoie-t-il des messages à ses créatures? Dieu nous dit-il quelque chose? La question n’est pas banale. Et la réponse ne peut l’être non plus.  Et cette réponse prend divers visages. La réponse des uns  ne correspond pas nécessairement à celle des autres. Car ces multiples réponses dépendent de l’expérience que chacun fait de la vie et des rapports qu’il entretient avec Dieu…

Au dire de certains, Dieu est muet. Je l’appelle, je lance mon cri vers lui, je le supplie; mais pas de réponse. Quand le doute m’envahit comme une nuit opaque, je voudrais une parole de lumière. Mais je n’entends rien. Aux prises avec l’angoisse, avec la peur, quand je tremble de tous mes membres, je tends l’oreille, espérant un mot d’encouragement, mais en vain. Le silence! L’absence! Un mur… et les murs ne parlent pas…

Témoin de la souffrance chez un enfant malade, une femme prisonnière de son corps blessé, un homme mourant, je voudrais une parole qui rende justice à ces victimes. Mais du ciel aucune voix, aucune parole d’autorité, aucune indulgence, aucun cri de révolte de la part du Tout-Puissant. Voilà ce que disent ceux d’entre nous qui sont persuadés que Dieu ne parle pas.

À l’autre bout de la chaîne humaine, on rencontre des croyants persuadés que Dieu parle, et qu’il parle beaucoup. Dans l’histoire d’un petit peuple, Dieu laisse des traces, des mots qui le révèlent, des mots qui montrent sa bienveillance, sa miséricorde, son attention à l’endroit des siens.

Sa parole la plus retentissante est nul autre que son Fils venu parmi nous. «Son Verbe s’est fait chair et a habité parmi nous» (Jean 1, 14), dit le début du quatrième évangile. Et cette parole se met à l’écoute de nos silences, les terribles silences de nos détresses comme les joyeux silences de nos bonheurs. Dieu se tient à notre écoute. Et cette attention vaut mieux que tous les discours. Bien plus, il embrasse la condition humaine. Il se fait humble compagnon de nos voyages terrestres. Il assume même notre mort pour dire la parole qui résume toutes les paroles humaines : l’amour.

 

2 réflexions au sujet de « Si Dieu existe »

  1. René Lebel

    En Isaïe 55, 8-11 «Isaïe 55, 8 Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies, oracle de Yahvé.
    Isaïe 55, 9 Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sont élevées mes voies au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées.
    Isaïe 55, 10 De même que la pluie et la neige descendent des cieux et n’y retournent pas sans avoir arrosé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer pour fournir la semence au semeur et le pain à manger, Isaïe 55, 11 ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sans effet, sans avoir accompli ce que j’ai voulu et réalisé l’objet de sa mission. »

    « Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde. » (Enfin d’Évangile de Saint Mathieu Mat 28,20)

    « Matthieu 11, 25 En ce temps-là Jésus prit la parole et dit: « Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits. »

    « Jean 15, 7 Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et vous l’aurez.”

    « Jean 2, 5 Sa mère dit aux servants: « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. »

    Il est la et il nous parle avec le langage de l’amour. Le corps du Christ étant bien vivant, Il nous parle et quelques-uns de ses témoins

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Billet hebdomadaire

Les autres chroniques du mois