Nous deux,

Responsable de la chronique : Caroline Pinet
Nous deux

Se retirer au désert

Imprimer Par Caroline Pinet

 

TUNISIE_COUPLEJésus, sans doute pour mieux se connecter à la volonté de son Père, se retirait au Désert. Comme cette habitude nous semble éloignée de notre vécu d’aujourd’hui. Qui se retire dans la solitude de nos jours ? Une minorité de personnes… On part bien en vacances, mais elles sont souvent animées, on visite, on voyage. On se repose rarement ! On aurait bien parfois besoin de se retirer du groupe humain ! Jésus nous montre le chemin. Son geste de retrait en est forcément un de sagesse.

Je suis toujours étonnée d’entendre qu’aujourd’hui les humains ont changé, ce n’est plus comme avant, nos besoins sont donc différents. Vraiment ? Pourtant, combien de personne rêvent par moment de se retirer sur une île déserte ? Les besoins fondamentaux n’ont pas changé eux ! Dans le tourbillon d’activités, d’animation, de sollicitation des médias quel qu’ils soient, nous nous retirons de moins en moins. N’est-ce pas pour cela que notre niveau de stress lui croît sans cesse ? Insomnies, antidépresseur, dépression… Tout le monde connait la litanie des maux dont nous souffrons aujourd’hui. Et si la solution était toute simple ? S’il s’agissait de parfois simplement prendre du recul et de la solitude afin de mieux nous retrouver avec Celui qui a créé toute chose et de ce fait mieux nous retrouver nous-mêmes ?

Même en couple, nous devrions nous offrir l’opportunité de nous retirer en solitude. Ce n’est pas toujours possible avec de jeunes enfants, mais quand ils sont en âge de comprendre (à chacun de fixer le meilleur moment), combien ce court temps peut être bénéfique pour la personne qui part en retraite, pour son couple et sa famille. Dans le coin de pays où nous habitons, on organise des retraite ainsi, une petite fin de semaine par année, pour les hommes, et la fois d’après pour les femmes.

Il existe aussi des retraites pour les couples. Le couple forme une unité, il peut être très profitable de se retirer en couple pour une retraite. Prendre un temps retiré de tout permet de se centrer sur l’essentiel. Pouvoir parler à deux, prendre le temps hors de la structure quotidienne pour bien se dire ce que nous voulons nous dire, s’émerveiller de ce qui fait notre richesse, pointer et tenter de rectifier en soi ce qui fait souffrir l’autre, prier ensemble.  Nous ne pouvons certainement pas nous retirer quarante jours au désert, mais une fin de semaine peut déjà nous assurer une retraite profitable.

Il existe divers formules. On peut partir au monastère sans retraite prêchée. On peut aussi profiter d’un cadre spécialement aménagé pour les couples. « Vivre et aimer »,  « Amour et vérité » sont des formules conçus pour les couples avec une réflexion et une approche qui permet de mieux a trait aux couples. Si on ne peut s’éloigner toute une fin de semaine en raison d’enfant en bas âge, il existe aussi la formule « Elle et Lui » à raison de dix rencontres en soirée avec le repas servi…

Nous avons une vie passionnante au vingt-et-unième siècle, mais sachons garder notre part d’humanité en répondant à nos besoins qui sont restés les même depuis la nuit des temps… Prendre le temps de se retirer est tout bénéfice !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous deux

Les autres chroniques du mois