Le rosaire dans la ville,

Responsable de la chronique : Simon Lessard
Le rosaire dans la ville

L’Annonciation. Le Seigneur est avec toi !

Imprimer Par Simon Lessard

annonciation

À l’exemple de Marie qui retenait tous les événements de la vie de son fils et les méditait en son cœur, nous vous proposons chaque mois une méditation d’un mystère de la vie du Christ pour mieux prier le Rosaire. Car comme le rappelait Paul VI : « Sans la contemplation, le Rosaire est un corps sans âme ».  Nous espérons ainsi vous donner le goût de vous arrêter et de poser un regard amoureux sur Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Réjouis-toi, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi.
Il est avec toi le Seigneur de l’Univers, citadelle pour toi le Dieu de Jacob.
Ses bras te réjouissent, toi la plus sainte des demeures du Très-Haut.
Avec toi l’Emmanuel, Dieu-avec-nous.

Réjouis-toi, Comblée-de-grâce, le Seigneur est près de toi.
Il est tout près de toi le Verbe de Dieu, il est dans ta bouche et dans ton cœur.
Il est le message de la foi que nous proclamons.
Près de toi se trouve le pardon.

Réjouis-toi, Comblée-de-grâce, le Seigneur est en toi.
Il est en toi le Seigneur ton Dieu, c’est lui, le héros qui apporte le salut.
Il a en toi sa joie et son allégresse, il te renouvelle par son amour.
En toi toutes nos sources.

Réjouis-toi, Comblée-de-grâce, le Seigneur est sur toi.
Il est sur toi l’Esprit Saint, la puissance du Très-Haut te prend sous son ombre.
Sur toi se lève le Seigneur, sur toi sa gloire apparaît.
Sur toi brille son visage.

Réjouis-toi, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi.
Oui, Dieu, ton Dieu, t’a consacré d’une onction de joie, comme aucune de tes semblables.
Tu es bénie entre toutes les femmes.

Et moi, je m’éveille : je suis encore avec toi.
Je suis toujours avec toi, avec toi qui as saisi ma main droite.
Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi.
Fr. Simon Lessard, O.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le rosaire dans la ville

Les autres chroniques du mois