Le rosaire dans la ville,

Responsable de la chronique : Simon Lessard
Le rosaire dans la ville

Monte et descends! La Transfiguration (Lc 9, 28-30)

Imprimer Par Simon Lessard

transfiguration2

Tout ce qui monte doit redescendre. Le Soleil monte et descend. L’eau monte et descend. Le chemin monte et descend. La vie aussi monte et redescend.

Jésus monte une haute montagne pour prier, nous prenant avec lui. Son visage resplendit comme le soleil. Ses vêtements deviennent blancs comme la lumière. Il s’entretient amicalement avec nous. « Seigneur il est heureux que nous soyons ici. Faisons trois tentes. Reste avec nous Seigneur. » Mais nous ne savons pas ce que nous disons. Car tout ce qui monte doit redescendre.

Monte au Thabor oui, mais descends aussi à Gethsémani. Monte l’échelle de la charité, mais descends celle de l’humilité. Monte parler avec moi, mais descends parler de moi. Monte à l’autel, monte prier, monte contempler; mais descends servir, descends souffrir, descends mourir. « La Vie descend pour se faire tuer; le Pain descend pour avoir faim; la Voie descend, pour se fatiguer en chemin; la Source descend, pour avoir soif; et tu refuses de peiner ? » Non, relève-toi et n’aie pas peur !

« Je gravis les cieux Seigneur : tu es là ; je descends chez les morts : te voici. » Oui, monte au Calvaire et descends aux enfers avec moi. Monte sur la croix et descends au tombeau avec moi. « Qui s’élève sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. » Descends avec moi aujourd’hui et demain tu monteras aussi avec moi. Car je monte à la droite du Père et de là-haut je t’élèverai de terre !

Jérusalem, je monte jusqu’à toi et je t’élève au sommet de ma joie !
Et à partir de ce jour, tout ce qui monte ne descendra plus…

Le rosaire dans la ville

Les autres chroniques du mois