Livre du mois,

Responsable de la chronique : Jacques Sylvestre, o.p.
Livre du mois

Pierre Simson : Vous ferez cela en mémoire de moi

Imprimer Par Martin Lavoie

SimsonLes repas de Jésus sont souvent présentés dans les textes d’Évangile comme des moments particuliers où, en rupture avec les lois de son époque, le Christ ouvre sa table aux exclus et aux pécheurs. Rencontres exceptionnelles pour ces hommes et ces femmes marginalisés, que le Christ, par cette invitation, reconnaît et appelle à ses côtés, manifestant ainsi son amour pour tous les hommes.

Dans Vous ferez cela en mémoire de moi, notre auteur nous offre un itinéraire en six étapes. Dans la première étape, Pierre Simson part de la dernière Cène, le dernier repas au cours duquel Jésus a institué l’Eucharistie et qui a été réellement le dernier repas dans la longue série des repas que Jésus partageait avec toutes sortes de gens. La deuxième étape est une réflexion sur ces repas de Jésus et le sens que lui-même donnait à ces repas. Dans la troisième étape, Pierre Simson s’interroge sur le fait que Jésus, en faisant bon accueil aux pécheurs et en mangeant avec eux, ne se conformait pas à la mentalité et aux principes des juifs pratiquants de son temps. Dans la quatrième étape, il revient aux textes consacrés par les Évangiles à la dernière Cène pour finalement, dans les deux dernières étapes, centrer son enquête sur deux textes en particulier : le récit de l’expérience des disciples d’Emmaüs (Luc 24, 13-35) qui nous décrit le cheminement de foi pascale des disciples et un texte de la première lettre de saint Paul aux chrétiens de Corinthe, (1Cor 11, 17-34) dans lequel Paul cherche à évaluer la façon dont on célébrait le repas du Seigneur à Corinthe.

Tout au long de son livre, Pierre Simson nous invite à découvrir ou redécouvrir que célébrer l’Eucharistie, ce n’est pas seulement reproduire les gestes et les paroles prononcées par Jésus au cours de son dernier repas. Il s’agit, essentiellement et comme il nous l’a enseigné, d’être disciple en s’engageant à ses côtés, de prendre part à sa mission, de renverser les barrières qui séparent les hommes et de pouvoir offrir l’accueil, le pardon et la guérison à ceux qui les désirent.

Originaire de Vendée, Pierre Simson est missionnaire d’Afrique (Père blanc). Il a enseigné la Bible dans de nombreux pays, dont Israël (Jérusalem), l’Angleterre (Londres) et l’Afrique où il a animé des sessions de formation. Il vit actuellement à Dublin et y poursuit l’accompagnement de groupes bibliques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre du mois

Les autres chroniques du mois