Billet hebdomadaire,

Responsable de la chronique :
Billet hebdomadaire

Quel défi à relever!

Imprimer Par Denis Gagnon, o.p.

Les vacances, une halte au coeur de l’année. Un temps pour se reposer. Une occasion aussi de faire le point. Il serait intéressant de dresser la liste des gens qui ont fait partie de notre paysage durant les derniers mois, de faire le calcul du temps que nous leur avons consacré. Le bilan nous surprendrait peut-être.

Dans toute cette foule, quelle place a été réservée à Jésus Christ? Sur tous ces visages, avons-nous perçu les traits du Seigneur? Jésus occupe-t-il notre univers ou bien fait-il partie de la liste de nos chers disparus? Et puis, qui est-il ce Jésus pour lui faire une place dans notre vie? Qu’a-t-il à offrir pour mériter de la considération?

Pour les uns, Jésus est celui qui propose une manière de vivre avec les autres, une façon de respecter les personnes, un code de bonne conduite, une morale basée sur la charité.

Pour d’autres, Jésus est une sorte de philosophe qui présente un idéal de transformation du monde. Faire un monde de justice, de paix, de solidarité. Une manière de révolution comme Karl Marx, Che Guevarra, Mao Tsé Toung…

Jésus nous propose une morale ou un idéal de grande valeur, c’est bien vrai. Mais nous n’avons pas vraiment rejoint Jésus tant que nous ne sommes pas arrivés à vivre le défi d’une amitié qui dépasse les distances de l’invisible. Vivre une relation avec quelqu’un qui est proche même s’il n’est pas palpable. Se mettre à la recherche de tous les indices possibles pour mieux le connaître, pour mieux créer des liens avec lui.

Il ne s’agit pas de grimper dans les nuages, ni de fermer les yeux sur le concret comme si la terre était méprisable. Jésus nous renvoie sans cesse au ras du sol… il nous dirige toujours vers les autres comme étant le seul lien où il peut être trouvable.

Si vous espérez des choses exceptionnelles, si vous voulez des miracles, si vous attendez des apparitions, vous allez être déçus parce que Dieu choisit de rencontrer les hommes et les femmes dans ce qui est le plus obscur et le plus ordinaire.

S’il y a quelqu’un à aimer, s’il y a quelqu’un à servir, s’il y a quelqu’un qui vous fait sortir de votre petit jardin jalousement fermé, alors vous l’avez votre apparition: Dieu est là!

Voilà le message de Jésus de Nazareth, fils d’un ouvrier et Fils de Dieu en même temps! Jésus, c’est la manière que Dieu a choisi pour parler aux hommes et aux femmes et leur offrir son amitié. Quel défi à relever!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Billet hebdomadaire

Les autres chroniques du mois