École de la prière,

Responsable de la chronique :
École de la prière

Prières diverses

Imprimer Par Grégoire le Grand, Grégoire de Nazianze, Jacques Rivière

Donne cette paix à tous ceux que j’aime
Jacques Rivière

Mon Dieu, il n’y a de vérité, il n’y a de joie qu’en toi.
Ou plutôt il y a d’autres joies.
Mais il n’y a que celle que tu donnes qui soit parfaite.
Et c’est pour cela que je veux replonger
toutes les autres dans celle là,
et que je veux la donner à tous ceux que j’aime
et que ne veux les aimer qu’en toi,
afin qu’eux aussi soient submergés par ta présence.

Il n’y a que la joie que tu donnes qui soit parfaite.
Parce qu’elle est plus près du cœur
que n’importe quelle autre,
parce qu’elle baigne et l’entoure complètement.
En ce moment, mon Dieu,
tu es autour de moi comme d’une île,
et rien ne peut m’atteindre tant que tu y resteras.

De là cette paix infinie qui est mienne.
Donne-la à tous ceux que j’aime.
Qu’ils ne meurent pas sans l’avoir connue.
Et s’ils sont morts, rends-la-leur pour l’éternité,
Afin qu’ils bénissent ton nom.

Jacques Rivière. (A la trace de Dieu, Gallimard, 1925)

Le don de l’Esprit
saint Grégoire de Nazianze

Voici maintenant une foule de témoignages qui prouveront, au moins à ceux qui ne sont pas fous ou trop étrangers à l’Esprit, que sa divinité se trouve fréquemment dans l’Écriture. Regarde : le Christ naît, l’Esprit le précède. Il est baptisé, l’Esprit rend témoignage. Il est tenté, l’Esprit le fait revenir en Galilée. Il accomplit des miracles, l’Esprit l’accompagne. Il est élevé au ciel, l’Esprit lui succède.

Il est l’Esprit qui crée, recrée par le baptême et la résurrection, il est l’Esprit qui connaît toutes choses, qui enseigne, qui souffle où il veut et comme il veut, qui conduit, qui parle, qui envoie, qui met à part certains Apôtres, qui s’irrite, qui est tenté, qui révèle, qui illumine, qui donne la vie ou plutôt qui est lui?même lumière et vie.

Il fait de nous ses temples, il nous divinise, il est notre perfection, si bien qu’il précède le baptême et qu’on a besoin de lui aussi après le baptême. Il fait tout ce que fait Dieu, il est manifesté sous forme de langues de feu, il distribue ses dons, il fait les Apôtres, les Prophètes et les Évangélistes, il est intelligent, multiple, clair, pénétrant et pur, il ne connaît pas d’obstacle, il est la Sagesse très?haute, il manifeste son action sous mille formes, il explique tout, il révèle tout.

Je ne puis me contenter des comparaisons et des images d’un aussi grand mystère; je ne trouve aucune image qui me satisfasse pleinement.

Il faudrait avoir la sagesse de n’emprunter à ces images que certains traits en rejetant le reste. Aussi, ai?je fini par me dire qu’il valait mieux abandonner mes images et les ombres qui sont trompeuses et demeurent trop loin de la vérité.

Je préfère m’attacher aux pensées plus conformes à la foi, me contenter de peu de mots et prendre pour guide l’Esprit, pour garder jusqu’à la fin la lumière que j’ai reçue de lui.

Il est mon ami, mon intime et je passe dans la vie présente en invitant les autres, autant que je le puis, à adorer le Père, le Fils et l’Esprit Saint.

Hymne du soir : Lucis creato optime
de Saint Grégoire le Grand

Grand Créateur de la lumière,
Auteur de la lumière des jours,
L’éclat d’une lumière nouvelle
Préludait au début du monde.

Toi qui donnais le nom de jour
Au temps qui joint matin et soir
Tandis que vient la sombre nuit
Entends nos pleurs et nos prières.

Que notre esprit lourd de péchés
Ne soit pas exclu de la vie,
En oubliant l’éternité
Et se laissant aller au mal.

Qu’il frappe à la porte du ciel
Qu’il obtienne le don de la vie
Évitons tout ce qui nuit
Et purifions-nous de tout mal.

Cinq mille ans de prières, éd Desclée de Brouwer, 1989.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

École de la prière

Les autres chroniques du mois