École de la prière,

Responsable de la chronique :
École de la prière

Prières diverses

Imprimer Par Paul Giustiniani, Thérèse de Lisieux, Isaac de l'Étoile

Comment ne pas t’aimer
de Paul Giustiniani

Rien ne pourra me séparer de la charité
De Dieu qui est en Jésus-Christ.
M’enlèveras-tu, Seigneur,
le très doux sentiment de t’aimer ainsi?
Je pense que non,
car c’est toi qui veux que je t’aime ainsi.
Tu m’éprouves peut-être pour savoir
– ou pour mieux dire, pour me faire savoir-
si je t’aime vraiment.
Eh bien! Seigneur, essaie et tente mon cœur,
et vois s’il y a en lui un autre amour que toi,
s’il t’aime autrement qu’en toi
et pour toi seul.

Permets, Seigneur, que je te parle ainsi,
mais comment pourras-tu faire
que je ne t’aime pas?
Si tu me donnes la paix intérieure et extérieure,
je t’aimerai;
si tu me donnes la guerre et la bataille,
je t’aimerai;
si tu me consoles intérieurement et au-dehors,
je t’aimerai;
si tu me laisses dans la tribulation,
sans consolation, dans l’angoisse,
je crois que je t’aimerai encore.
Si c’est toi seul, Seigneur,
et non moi-même que j’aime,
– toi, mon bien et mon unique amour-
je ne me soucie pas de ce qui peut m’arriver,
pourvu que je fasse ta volonté et que s’accomplisse
en moi et par moi tout ton bon vouloir.

Paul Giustiniani (1476-1526) Humaniste vénitien qui s’est retiré à Calmadoli. Retaurateur de la vie érémitique calmadule.

Mon chant aujourd’hui
Thérèse de Lisieux

La vie n’est qu’un instant, une heure passagère
Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit
Tu le sais, ô mon Dieu! pour t’aimer sur la terre
Je n’ai rien qu’aujourd’hui!.

Oh! Je t’aime, Jésus! vers toi mon âme aspire
Pour un jour seulement reste mon doux appui
Viens régner dans mon cour, donne-moi ton sourire
Rien que pour aujourd’hui!

Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre?
Te prier pour demain, oh non, je ne le puis!.
Conserve mon cour pur, couvre-moi de ton ombre
Rien que pour aujourd’hui.

Si je songe à demain, je crains mon inconstance
Je sens naître en mon cour la tristesse et l’ennui.
Mais je veux bien, mon Dieu, l’épreuve, la souffrance
Rien que pour aujourd’hui.

Je dois te voir bientôt sur la rive éternelle
O Pilote Divin! dont la main me conduit.
Sur les flots orageux guide en paix ma nacelle
Rien que pour aujourd’hui.

Ah! Laisse-moi, Seigneur, me cacher en ta Face.
Là je n’entendrai plus du monde le vain bruit
Donne-moi ton amour, conserve-moi ta grâce
Rien que pour aujourd’hui

Près de ton Cour divin, j’oublie tout ce qui se passe
Je ne redoute plus les craintes de la nuit
Ah! donne-moi, Jésus, dans ce Cour une place
Rien que pour aujourd’hui.

Ste Thérèse de Lisieux (1873-1897) Carmélite, docteur de l’Église, elle est pour les pauvres, les petits et les grands penseurs de notre temps également docteur de l’Amour!

Ne garde pas le silence
de Isaac de l’Étoile

Seigneur, ne te tais pas en face de moi.
Si je frappe à ta porte par ma méditation,
ouvre-moi;
si je t’interroge, réponds-moi;
si je t’implore, exauce-moi!
Oui, tu le feras dans ta grande bonté,
tu le feras largement,
pourvu que, lorsque tu parles,
moi-même je ne détourne pas mon oreille.
Car si on t’écoute, tu écoutes;
si on accueille tes avis,
tu accueilles nos demandes.
Parle donc, Seigneur, ton serviteur écoute,
Réponds à celui qui parle.

Pendant que nous naviguons l’un vers l’autre
– comme jadis Pierre et les Apôtres –
que ni l’un ni l’autre ne s’endorme.
Car si tu dors pour moi ton serviteur,
la mer, elle, ne dormira pas,
pas plus que chez moi le souvenir du monde.
Et si je dors pour toi,
la chair, elle, ne dormira pas pour moi.
Dresse-toi, Seigneur; qu’au-dedans
et au-dehors se fasse un grand calme…
Je crierai toujours vers toi, Seigneur,
ne garde pas avec moi le silence.

Mort en 1178, était un cistercien anglais, dans le diocèse de Poitiers, puis dans l’île de Ré. Ses sermons cherchent à élever l’âme vers Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

École de la prière

Les autres chroniques du mois