Nous deux,

Responsable de la chronique : Caroline Pinet
Nous deux

Lucie et Raymond

Imprimer Par Caroline Pinet

 

Qu’est-ce qu’aimer ? Vaste question ! C’est à la fois ce sentiment d’attachement, cette préférence presque indépendante de notre volonté, mais aussi cet engagement choisi envers l’autre. Car comme le dit si bien le Petit Prince : « Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé ». Un engagement est une responsabilité. Les époux partagent une responsabilité réciproque l’un envers l’autre. Il ne s’agit pas bien sûr d’infantiliser l’autre ou de se déresponsabiliser au détriment du conjoint. Il s’agit plutôt de la lettre et de l’esprit : « pour le meilleur et pour le pire. » Si l’aimé tombe malade, s’il traverse une épreuve, s’il perd son emploi, s’il devient handicap, je serai à ses côtés.

Dans les récits d’amour passionnés, le héros clame qu’il donnera sa vie pour son amour. N’est-ce pas ce qu’a fait Jésus ? Par amour pour nous, il a donné jusqu’à sa vie : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. » (Jean, 15:13) ». Le mariage chrétien est donc un modèle d’engagement.

Heureusement pour nous, toutefois, dans la vie ordinaire, nous rencontrons rarement de tels défis qui nécessitent le don de notre vie… Il n’y aurait peut-être pas beaucoup de héros parmi nous !

Mais il est bon d’avoir en exemple, des héros de cette trempe, capable d’un tel don de soi par amour pour l’autre. Ces exemples viennent réveiller ce qui dort profondément en nous et nous questionner : de quel amour suis-je capable ?

Récemment, dans un documentaire sur Arte, la vie de Lucie Aubrac nous était racontée. On ne peut être qu’admiratifs du courage dont elle a fait preuve et qui s’est manifesté au nom de l’amour. Un amour taillé par une soif de justice pour son pays et pour son époux qu’elle n’a jamais abandonné en prison aux mains des nazis. Elle a risqué littéralement sa vie pour le délivrer…

Si nous nous demandons de quoi nous aurions été capables en ces temps troublés, Lucie Aubrac elle-même nous demandait de quoi sont faits nos engagements aujourd’hui.

N.B. Un film a été tiré de cette histoire en 1996 avec Carole Bouquet et Daniel Auteuil, intitulé « Lucie Aubrac » Lucie Aubrac – film 1996 – AlloCiné (allocine.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous deux

Les autres chroniques du mois