Livre du mois,

Responsable de la chronique : Martin Lavoie, o.p.
Livre du mois

Huguenin, François : Le Pari chrétien. Une autre vision du monde.

Imprimer Par Martin Lavoie, o.p.

Comment être chrétien dans notre société qui ne l’est plus ? Alors que l’église porte une parole sur les questions d’éthique individuelle, la justice sociale et l’écologie, la protection des plus faibles, des pauvres ou des migrants, les oppositions parmi les fidèles sont plus vives que jamais. Ils n’ont pas toujours pris la mesure de la déchristianisation de la société qui nécessite de repenser la présence des chrétiens en son sein. Cet essai vigoureux a pour ambition de proposer aux chrétiens un nouveau rapport au monde, cohérent avec la foi et conscient de l’autonomie du politique à l’égard du religieux. Comment la parole du Christ peut-elle éclairer l’action du chrétien et le débat d’idées ? Quels types de relations le chrétien entretient-il avec le monde : d’opposition, de coopération ? De proximité, de distance ? De méfiance, de confiance ? De pouvoir, de service ? Ces questions cruciales mettent en cause notre conception de la laïcité, et en amont celle de l’homme, animal politique et spirituel. Cet essai engagé invite à retrouver les racines de tout engagement chrétien : une attention centrale à la dignité de la personne humaine, une vision du monde renouvelée dans un accueil plus profond de l’évangile.

François Huguenin, né en 1965, est un essayiste et journaliste français. Il a publié Les voix de la foi. Vingt siècles de catholicisme par les textes (Perrin, 2015), Les grandes figures catholiques de France. L’âme vivante de la France à l’heure de la sécularisation (Perrin, 2016)


François Huguenin : « Les chrétiens peuvent changer le monde » Tribune parue dans Aleteia, le 17 janvier 2018.

Il est normal que nous ayons des sensibilités différentes (sur le rapport des chrétiens au politique) et que sur les modalités de mise en œuvre de certaines mesures nous puissions avoir des avis différents. […] En revanche, nous devrions arriver à l’unité sur les principes fondamentaux. Ils sont tous dans la doctrine sociale de l’Église, répétés à l’unisson par les trois derniers papes avec une grande force de conviction et une belle diversité de tempéraments ! Ce qui permettrait sur la mise en œuvre des débats sereins entre des options légitimement diverses. Or aujourd’hui, les catholiques n’arrivent plus à se mettre d’accord sur l’essentiel de leur annonce qui est la priorité donnée aux plus faibles, quels qu’ils soient (chacun ayant la tentation faire son choix parmi l’enfant à naître, la personne en fin de vie, le pauvre, le migrant, etc…).

Mais il faut savoir témoigner de sa foi. Le Christ le demande explicitement. […] Souvent nos contemporains ont l’impression que nous leur faisons la morale car ils ne perçoivent pas que la parole que nous portons nous dépasse, n’est pas strictement la nôtre. Dire d’où nous parlons permet, dans une société où les visions éthiques sont très dispersées, d’être plus audibles.

Par leur action sur le terrain ils (les chrétiens) peuvent changer le monde. Et par l’expérience de communion qu’ils font dans l’Eucharistie dominicale, ils sont à la fois enracinés dans une communauté singulière (paroissiale notamment) et reliés à l’Église universelle. C’est la seule réponse à la mondialisation.


Huguenin, François, Le Pari chrétien. Une autre vision du monde. Taillandier, Essais, Paris, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Livre du mois

Les autres chroniques du mois