Parole et vie,

Responsable de la chronique : Jacques Marcotte, o.p.
Parole et vie

Homélie pour la fête de la Sainte Trinité

Imprimer Par Jacques Marcotte, o.p.

La.Sainte.Trinite-head

Dieu sur nos chemins

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,12-15.
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter.
Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.
Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.
Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »

COMMENTAIRE

Il nous faut bien accueillir Dieu comme il se dit lui-même, là où il se livre et tel qu’il se donne. Nous n’avons pas le choix. C’est ce qu’il a choisi de vivre avec nous, de faire pour nous et avec nous, qui nous instruit sur lui. Voilà ce qu’il nous a révélé de lui-même.

D’abord nous avons lu au livre des Proverbes que le Seigneur Dieu n’est pas seul. Voici qu’il crée le monde, assisté de la Sagesse. L’Église a reconnu dans cette présence la personne du Fils. Le Fils en dialogue constant et intime avec le Père, en parfaite communion avec lui. De leur contemplation mutuelle naît et surgit le monde, cette création dont nous sommes partie prenante. Comment ne pas nous émerveiller de la puissance de notre Dieu qui donne consistance et vie à toutes ces réalités, ce beau et vaste jardin, où l’homme et la femme, créés à son image, sont établis ses partenaires privilégiés?

La deuxième lecture nous livre la réflexion de Paul dans sa lettre aux Romains. Paul, faisant appel à son expérience croyante, nous invite à le suivre sur notre propre terrain pour y constater qu’avec la foi au Christ nous avons accès au monde de la grâce, nous sommes en aspiration de Dieu, en espérance d’avoir part à la gloire de Dieu lui-même. Paul nous rappelle que nous sommes en chemin, en processus, car déjà l’amour de Dieu nous est communiqué par l’Esprit pour que nous puissions entrer dans l’intimité de Dieu et nous associer à cette divine  communion par cet amour de charité qui nous rattache les uns aux autres.

Enfin dans le court passage de l’évangile de Jean, Jésus s’explique sur le rôle propre de l’Esprit Saint, cet Esprit Saint qui nous accompagne au jour le jour pour inventorier ce cadeau que nous avons reçu, cette vérité cachée, ce mystère de Dieu qui nous habite, qui n’est pas d’abord connaissance intellectuelle, mais vérité toute entière, vie du Père et du Fils, communion avec nous des trois, et de nous avec Dieu en la Trinité des personnes. 

Ô Seigneur, notre Dieu, qu’il est grand ton Nom !

Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui ?

Le fils d’un homme pour que tu en prennes autant souci ?

Je pense bien que vous ajoutez chacun, chacune une page originale et bien éclairante à cette révélation de Dieu à propos de lui-même. Cette page, c’est vous, vos personnes, le témoignage de votre vie, l’expérience de foi qu’il vous est donnée de vivre dans votre humble quotidien. Cette expérience qui est d’abord pour vous le lieu intime de la rencontre de Dieu, du Dieu vivant, d’un Dieu qui si souvent se cache ou tout au moins se fait bien discret, ce Dieu qui en temps opportun vous a chuchoté à l’oreille des mots d’encouragement, de sagesse et d’amour. Ce Dieu qui vous soutient, vous porte dans ses bras, quand cela devient trop fatiguant pour vous, trop difficile; ce Dieu qui est votre ami indéfectible, votre sauveur.

C’est lui, Père, Fils et Esprit qui est à l’œuvre en vous. Et c’est là, au cœur de vos vies, qu’il se montre parfois étonnamment vivant. N’êtes-vous pas dès lors une donnée importante de ce que Dieu a voulu nous faire connaître de lui-même?  Merci pour cette page écrite de votre main, de vos sueurs, de vos sourires, de vos pleurs et de vos joies. Merci! Merci pour ce que vous témoignez de la miséricorde et de la tendresse de notre Dieu, de sa sollicitude et de ses dons!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parole et vie

Les autres chroniques du mois