Aventure spirituelle,

Responsable de la chronique : Suzanne Demers, o.p.
Aventure spirituelle

Perpétue et Félicité (+203)

Imprimer

Perpétue et Félicité faisaient partie d’un groupe de catéchumènes emprisonnés à Carthage pendant la persécution de Septime Sévère. Leur Passio est I’un des textes les plus émouvants de I’Antiquité chrétienne. Elle nous révèle avec quelle conscience les martyrs se préparaient à affronter la mort: selon leur propre témoignage, la source de leur vaillance et de leur fierté n’était autre que le Christ qui vivait et souffrait avec elles et en elles.

Perpétue était une jeune patricienne, mariée et mère d’un enfant qu’elle allaitait encore quand elle fut arrêtée. Félicité, quant à elle, était esclave et se trouvait enceinte. Trois jours avant le martyre, Félicité mit au monde une petite fille; tandis qu’elle souffrait les douleurs de l’enfantement un geôlier lui dit: « si déjà tu gémis ainsi maintenant, que feras-tu une fois livrée aux fauves ? » Mais elle répondit: À présent, c’est moi qui souffre; mais alors, un autre en moi souffrira pour moi, car moi aussi, déjà, je souffre pour lui. Perpétue, à son tour, lorsqu’elle reçut le baptême en prison; écrivit : « L’Esprit de Dieu m’a inspirée d’obtenir par l’eau rien d’autre que la fermeté de ma chair dans les souffrances du martyre. »

Elles moururent martyres à Carthage en 203. Leur popularité se répandit rapidement et leurs noms ouvrent la liste des martyrs cités dans le canon romain.

_____________________________

Passion de Perpétue et Félicité 

Comme la foule demandait que l’on ramenât Perpétue, Félicité et leurs compagnons au milieu de l’arène, pour savourer des yeux Ie spectacle du glaive pénétrant dans les corps vivants et rendre ainsi complices les regards de I’homicide, les martyrs se levèrent d’eux-mêmes et se portèrent où le désirait la foule. Ils se donnèrent d’abord le baiser de paix, pour consommer le martyre selon le rite de la foi. Tous demeurèrent immobiles et reçurent en silence le coup mortel.

_____________________________

Témoins de Dieu, Martyrologe universel, Bayard  pp. 181-182

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aventure spirituelle

Les autres chroniques du mois