Trésors des religions,

Responsable de la chronique : Bruno Demers, o.p.
Trésors des religions

Prière romaine pour la prospérité de la famille

Imprimer Par Caton

Marcus Porcius Cato, dit Caton le Censeur, a vécu à Tusculum entre 234 et 149 av. J.C.; propriétaire foncier, il incarne la fidélité à la tradition romaine et au mos majorum. Dans son traité De re rustica, il livre des prescriptions rituelles concernant les travaux agricoles et des rituels intéressant la vie des champs.

Mars Pater, je te prie et je te demande d’être bienveillant, propice envers moi, notre maison et nos gens. Aux fins de quoi j’ai ordonné de promener les suovetaurilia (agneau ou taureau) autour de mes champs, terre et domaine : afin que tu arrêtes, repousses, et boutes dehors les maladies visibles et invisibles, la disette et la désolation, les calamités et les intempéries; et afin que tu permettes aux produits, blés, vignes, jeunes pousses, de grandir et d’arriver à bonne issue; que tu gardes saufs bergers et troupeaux et donnes heureuses sauvegarde et santé à moi, à notre maison et à nos gens. À ces fins-ci, pour purifier mes champs, terre et domaine, et pour faire la purification, comme je l’ai dit, sois honoré par le sacrifice de ce porcelet, de cet agneau et de ce veau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trésors des religions

Les autres chroniques du mois