Dieu en famille,

Responsable de la chronique : Élaine Champagne, l.o.p.
Dieu en famille

Reste avec nous car le soir vient

Imprimer Par Raphaël Pinet

Les exemples ne manquent pas où Dieu exprime sa tendresse envers nous avec ses entrailles de mère. Parfois aussi, nous pouvons, nous pauvres humains, solliciter la tendresse de Dieu. Quand les disciples d‘Emmaüs voit Jésus faire mine de les quitter, ils s’empressent de l’inviter à se joindre à eux dans la quiétude d’une auberge de voyageurs :

-Reste avec nous car le soir vient …

Bien sûr, les deux disciples font simplement preuve de civilité et de sollicitude envers l’étrange inconnu qui leur brûle le cœur avant de réaliser qu’il s’agit du maître. Mais comment ne pas voir dans leur invitation comme une intuition de l’âme, une soif spirituelle qui tend naturellement vers la Source d’Eau vive ?

Dans le quotidien simple d’une famille, les parents aussi sont sollicités par leurs enfants qui ont soif de tendresse. Le petit enfant qui a peur du soir et de sa nuit retient le père ou la mère pour se réconforter avant le coucher, contre son sein. Reste avec moi car le jour baisse.

Ne restons pas sourd à sa demande. D’abord parce que notre devoir nous y engage, ensuite parce que c’est leur montrer notre amour, mais enfin aussi parce que nous ne pourrons y répondre sans penser au Seigneur qui a rejoint l’humanité dans sa quête spirituelle un soir d’auberge du côté d’Emmaüs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dieu en famille

Les autres chroniques du mois