Nous deux,

Responsable de la chronique :
Nous deux

L’ingrédient secret

Imprimer Par Caroline Pinet

Tante Berte a toujours été fine cuisinière et immanquablement, les demandes de recettes ne manquèrent pas pour refaire l’excellent plat goûté chez elle. Pendant des années, en refaisant ses recettes, je trouvais que je n’arrivais jamais à les réussir comme elle. Et pour cause ! Bien plus tard, elle m’a confiée qu’elle ne donnait jamais entièrement ses recettes. Elle omettait un ingrédient, un tour de main précis, car pour elle : « une recette ne se donne pas. » Elle voulait garder soigneusement la « gloire » pour elle ! Mais, un jour, sa vie touchant à sa fin, elle voulut me transmettre ses trésors culinaires afin qu’ils ne tombent pas dans l’oubli. Cela fit tout la différence dans la réussite de ses plats.

J’appris avec elle que la bonne cuisine réside souvent dans ses ingrédients les plus simples. Avec tante Berte, pas de plats trop compliqués mais on mangeait à sa table comme à la cour des rois !

Il en est de même pour la vie conjugale. Quel est l’ingrédient secret qui fait que certains couples sont heureux ? Comme en cuisine, il faut revenir aux ingrédients de base …

On fait son lit comme on se couche… La cérémonie du mariage annoncerait-elle la vie qui suivra ? Autrefois, on accrochait son chapelet sur la corde à linge la veille du mariage afin qu’il ne pleuve pas au moment des noces. On croyait que la pluie durant les épousailles était signe de chagrin durant la vie à deux. Heureusement la vie à deux tient à bien plus qu’une histoire de météo lors du grand jour ! Mais la cérémonie peut aussi nous dire de quoi sera fait le mariage…

Ainsi, si tout le souci des fiancés se trouve canaliser sur le faste de la cérémonie, sur les détails – sans place au sens profond que représente cette union ; si on se marie en pensant que ça durera le temps que cela durera ; si on ne peut supporter qu’un couac vienne se glisser dans l’événement, alors, il faudra apprendre à se centrer sur l’essentiel pour la suite si l’on veut espérer vieillir ensemble…

Et quel est-il cet essentiel ? L’amour, la bonté, le pardon et les sept dons de l’Esprit. On a beau tourner la recette conjugale autrement, sans ces ingrédients il est difficile de cheminer à deux. Car le quotidien est souvent loin du clinquant de Disneyland. Ce qui ne nous empêche pas d’avoir des jours de gala ! Mais il demeure plus important de savoir « cuisiner » pour tous les jours. Savoir accepter l’autre avec ses faiblesses et ses limites, et apprendre à traverser ensemble les difficultés. J’insiste beaucoup sur les aspects revêches de la vie car chacun sait très bien vivre la joie et les jours où coulent le lait et le miel.

L’ingrédient secret du mariage est sans contredit la présence de Dieu dans nos vies. Dieu qui nous donne la force d’aimer et de pardonner. Plus on Lui fait de la place, moins nos égos en prennent. Et contrairement à tante Berte, il ne faut pas se priver de diffuser entièrement la recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous deux

Les autres chroniques du mois