École de la prière,

Responsable de la chronique : Christine Husson, l.o.p.
École de la prière

Je suis le Seigneur de la danse

Imprimer Par Sydney Carter

« Je dansais le matin lorsque le monde naquit,
je dansais entouré de la lune, des étoiles, du soleil,
je descendis du ciel et dansais sur la terre
et je vins au monde à Bethléem.
Dansez où que vous soyez, car, dit-Il,
je suis le Seigneur de la danse
je mènerai votre danse à tous, où que vous soyez, dit-Il,
je mènerai votre danse à tous.

Je dansais pour le scribe et pour le pharisien
mais eux n’ont voulu ni danser ni me suivre ;
je dansais pour les pêcheurs, pour Jacques et pour Jean,
eux m’ont suivi et ils sont entrés dans la danse.
Je dansais le jour du Sabbat,
je guéris le paralytique,
les saintes gens disaient que c’était une honte.

Ils m’ont fouetté, m’ont laissé nu
et m’ont pendu bien haut sur une Croix pour y mourir…
Je dansais le Vendredi quand le ciel devint ténèbres,
il est difficile de danser avec le démon sur le dos !

Ils ont enseveli mon corps et ont cru que c’était fini,
mais je suis la danse et je mène toujours le ballet.
Ils ont voulu me supprimer,
mais j’ai rebondi plus haut encore
car je suis la Vie, la Vie qui ne saurait mourir.
Je vivrai en vous, si vous vivez en moi car, dit-Il,
je suis le Seigneur de la danse. Ainsi soit-il. »

Sydney Carter
poète anglais du XXe siècle

5 réflexions au sujet de « Je suis le Seigneur de la danse »

  1. Marielle

    pourquoi avoir enlever cette phrase si belle: »il est difficile de danser avec le démon sur le dos. » n’est-ce pas la même chose pour nous dans nos vies quotidiennes!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de la prière

Les autres chroniques du mois