Patristique,

Responsable de la chronique :
Patristique

Applique-toi

Imprimer Par Origène

Vous trouverez ici un passage de la lettre d’Origène à son élève Grégoire le Thaumaturge. Il lui rappelle que la parole de Dieu n’est pas lettre morte. Elle agit aujourd’hui encore dans la vie des croyants. Elle engendre le Christ dans le coeur de ceux qui l’écoute. Il convient en conséquence d’en avoir une connaissance exacte et approfondie. Celui qui lit les Écritures doit donc, non seulement opérer avec beaucoup de soin, mais encore se mettre en état de prière.

(Commentaire de Luc Fritz tiré d’un numéro hors-série de Prions en Église, publié aux Éditions Bayard : Les plus belles prières des Pères de l’Église, Paris, 2004.)

Toi, mon Seigneur et fils, applique-toi principalement à la lecture des divines Écritures : applique-toi bien à cela.

Nous avons besoin de beaucoup d’application lorsque nous lisons les livres divins, de peur de prononcer quelque parole ou d’avoir quelque pensée trop téméraire à leur sujet.

En t’appliquant à les lire avec l’intention de croire et de plaire à Dieu, frappe, dans ta lecture, à la porte de ce qui est fermé, et il t’ouvrira, le portier dont Jésus a dit : À celui-là le portier ouvre. En t’appliquant à cette divine lecture, cherche avec droiture et avec une confiance inébranlable en Dieu le sens des divins écrits, caché au grand nombre.

Ne te contente pas de frapper et de chercher, car il est absolument nécessaire de prier pour comprendre les choses divines. C’est pour nous y exhorter que le Sauveur a dit non seulement : Frappez et l’on vous ouvrira et Cherchez et vous trouverez, mais aussi Demandez et l’on vous donnera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Patristique

Les autres chroniques du mois