Billet hebdomadaire,

Responsable de la chronique :
Billet hebdomadaire

L’amour au jardin

Imprimer Par Denis Gagnon, o.p.

C’est le printemps. La nature reprend vie après l’hiver. Les feuilles apparaissent aux arbres. Les jardins se réveillent. Le chant des oiseaux apporte avec lui la chaleur des pays du sud. Pour des amoureux, toutes les saisons ressemblent au printemps. La vie jaillit et danse quand un homme et une femme sont en amour. L’amour ensoleille les paysages intérieurs qui les habitent et même les jardins extérieurs qui les entourent.

Un proverbe chinois affirme: «La vie débute le jour où l’on commence un jardin.»

Pour des amoureux, la vie a commencé – du moins elle a entrepris une nouvelle étape – quand ils se sont rencontrés et qu’ils ont commencé à jardiner l’amour ensemble.

Quand deux personnes se rencontrent, ils parlent de ce qui les intéressent: leur travail, leurs loisirs, leur situation familiale. Ils parlent de découvertes scientifiques et d’événements mondiaux. Les amoureux ont un sujet de conversation très particulier. Parfois même, ils conversent en silence! Quelque chose de profond les rapproche. Quelque chose d’indéfinissable cherche à les unir l’un à l’autre. Leurs conversations prennent la forme d’une alliance. Leurs coeurs se mettent à battre l’un pour l’autre, l’un avec l’autre.

Et ils rêvent à ce que serait l’avenir si l’autre faisait partie de leur aventure personnelle. Un jour, ils décident de construire ensemble leur bonheur. En les regardant, nous voyons grandir un jardin. Grâce à ce qu’ils sont l’un pour l’autre, grâce à ce qu’ils apportent l’un et l’autre à la réalisation de leur projet amoureux. Souvent, nous constatons que cela augure bien pour l’avenir.

Les amoureux croyants, pour leur part, sont convaincus qu’un autre jardinier s’est associé à leur projet. Un jardinier qui apporte ses propres semences d’amour. Ce jardinier, les chrétiens l’appellent: Dieu. Ils croient que Dieu est à l’origine de leurs amours. Ils croient que Dieu les accompagne et les soutient dans leur aventure amoureuse.

Ils croient aussi que Jésus Christ est au coeur de leur amour comme une source d’où jaillit l’amour de Dieu en eux. En choisissant le mariage chrétien pour traduire leur amour, ils souhaitent que leur jardin se nourrisse du Christ pour que tout ce qu’ils sèment puisse germer et grandir jusqu’à maturité. Ils veulent s’aimer comme il a aimés. C’est à dire: ils choisissent de donner leur vie l’un à l’autre comme il a donné sa propre vie pour l’humanité. Ils choisissent de livrer leurs corps l’un à l’autre comme il a livré le sien. Ils choisissent de s’attacher l’un à l’autre comme lui-même est lié à son Père dans une unité parfaite. Ils choisissent d’être fidèles à la promesse qu’ils échangent comme lui-même réalise les promesses de Dieu.

Il est donc grand le mystère qui habite les amoureux. Le Christ leur dit: «Faites cela en mémoire de moi». Aimez-vous en mémoire de moi. Il n’y a pas de plus grand amour.

Que leurs noms soient gravés dans le coeur de Dieu comme ils sont inscrits dans leur propre coeur. Ainsi, ils récolteront le bonheur au jardin de leur vie commune. Et l’amour ne passera jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Billet hebdomadaire

Les autres chroniques du mois