Témoins du Christ,

Responsable de la chronique :
Témoins du Christ

Comment porter témoignage

Imprimer Par Saint Thomas d'Aquin

Commentaire sur la naissance de saint Jean-Baptiste

Pour porter témoignage, il faut des aptitudes. Si le témoin est incapable, quelle que soit la manière dont il est envoyé, son témoignage ne sera pas suffisant. Or, ce qui rend un homme capable d’une telle mission, c’est la grâce de Dieu. C’est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis, dit saint Paul.

C’est lui qui nous a faits de dignes serviteurs de l’Alliance nouvelle. C’est donc bien à propos que l’évangéliste insinue l’aptitude du Précurseur par son nom même : Son nom, dit-il, était Jean, ce qui veut dire : celui en qui est la grâce. Ce nom ne lui fut pas donné à la légère mais, avant même sa naissance, il lui fut imposé par ordre de Dieu : Tu l’appelleras Jean, avait dit l’ange à Zacharie. Aussi Jean peut-il s’appliquer le mot d’Isaïe : Le Seigneur m’a appelé dès le sein de ma mère…

Toute créature est faite pour rendre témoignage à Dieu puisque toute créature est comme une preuve de sa bonté. La grandeur de la création témoigne à sa manière de la force et de la toute-puissance divines, et sa beauté témoigne de la divine sagesse. Certains hommes reçoivent de Dieu une mission spéciale : ils rendent témoignage à Dieu non seulement à un point de vue naturel, par le fait qu’ils existent, mais bien plutôt de manière spirituelle, par leurs bonnes oeuvres. Tous les saints sont des témoins de Dieu, car leurs bonnes oeuvres glorifient le Seigneur auprès des hommes, selon le conseil du Christ : Que votre lumière brille devant les hommes afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. Cependant ceux qui, non contents de recevoir les dons divins et de bien agir par la grâce de Dieu, communiquent ces dons à d’autres par la parole, les encouragements et les exhortations, ceux-là sont plus spécialement encore des témoins de Dieu. Jean est un de ces témoins; il est venu pour répandre les dons de Dieu et annoncer ses louanges.

Cette mission de Jean, ce rôle de témoin, est d’une grandeur incomparable, car nul ne peut rendre témoignage à une réalité que dans la mesure où il y participe. Jésus disait : Nous parlons de ce que nous savons et nous attestons ce que nous avons vu. Rendre témoignage à la vérité divine, cela suppose que l’on connaît cette vérité. C’est pourquoi le Christ, lui aussi, a eu ce rôle de témoin. Je suis venu en ce monde et je suis né pour rendre témoignage à la vérité. Mais le Christ et Jean avaient ce rôle de manière différente. Le Christ possédait cette lumière en lui-même; bien plus, il était cette lumière ; tandis que Jean y participait seulement. Aussi le Christ rend-il un témoignage complet, il manifeste parfaitement la vérité. Jean et les autres saints ne le font que dans la mesure où ils reçoivent cette vérité.

Mission sublime de Jean : elle implique sa participation à la lumière de Dieu et sa ressemblance avec le Christ qui s’est acquitté, lui aussi, de cette mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Témoins du Christ

Les autres chroniques du mois