Aventure spirituelle,

Responsable de la chronique : Suzanne Demers, o.p.
Aventure spirituelle

Sophrone de Jérusalem

Imprimer

Pasteur ( † env. 638 ) Fête le 11 mars

Originaire de Damas, Sophrone avait reçu une instruction remarquable qui lui avait permis d’assimiler en profondeur les classiques anciens, avant tout les tragédies grecques, sans omettre pour autant la vaste littérature chrétienne des premiers siècles.

Il avait à son actif une large gamme d’intérêts et s’y connaissait dans de nombreuses professions et disciplines. Passionné par l’étude des Écritures, il se rendit au monastère palestinien de Saint-Théodose où il se prit d’une amitié durable pour Jean Moschus, dont il devint le fils spirituel et qui lui dédiera plus tard son Pré spirituel.

Assoiffé de rencontres et de connaissances à venir, Sophrone se rendit en Egypte avec Jean: là il connut les grands sages et les spirituels de l’époque, devenant peu à peu un fin théologien. De retour en Palestine sa vie prit une direction décisive: il se fit moine et, après quelques années, en 634, il fut élu patriarche de Jérusalem. À cette fonction, il contribua avec sagesse au débat théologique, sans céder aux compromis peu convaincants avancés par certains pour rapprocher ceux qui soutenaient le concile de Chalcédoine et ses opposants. Mais, surtout, Sophrone défendit les chrétiens de Palestine contre l’avancée des Arabes, grâce à une savante alliance de douceur, de franchise et de diplomatie. Hormis ses écrits dogmatiques, il nous a laissé d’importants ouvrages hagiographiques et liturgiques. On lui doit probablement la première version des Impropères du Vendredi saint, utilisée des siècles durant par la liturgie occidentale.

LECTURE

Ô merveille ! Pourquoi hésiter à dire le mystère ? Un moment la Croix précédait la Résurrection; maintenant, au contraire, on l’a prise comme guide et précurseur. Ô merveilleux échange ! Ceux qui ont célébré d’abord la très joyeuse solennité de la Résurrection, quand ils voient suivre l’exaltation de la Croix, ont sa toute-puissante compagnie qui les suit pas à pas durant leurs voyages sur terre et qui navigue avec eux sur mer; elle préside au salut universel; elle défend de toute adversité et montre par des actes que sa force toute-puissante a embrassé tous les confins de la terre; elle remplit tout et parvient partout sans se fatiguer, car elle sauve les fidèles des difficultés, elle fait briller le salut aux yeux des croyants et déjoue les plans de tous les ennemis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aventure spirituelle

Les autres chroniques du mois