Billet hebdomadaire,

Responsable de la chronique : Denis Gagnon, o.p.
Billet hebdomadaire

Le tablier des grands-mères

Imprimer Par Louis Granot, o.p.

Nos enfants ignorent ce qu’est un tablier. L’utilisation principale du
tablier de nos grands-mères était de protéger leur robe parce qu’elles n’en
avaient que quelques-unes seulement et qu’il était plus facile de laver le
tablier que la robe. Mais aussi, il servait comme mitaine pour enlever les
plats chauds du four.

Le coin du tablier était idéal pour sécher les larmes des enfants. Et à
l’occasion, il était même utilisé pour nettoyer les oreilles sales.

Dans le poulailler, le tablier était utilisé pour recueillir les oeufs, les
poussins difficiles et parfois pour transporter délicatement les oeufs
mi-éclos afin de terminer l’éclosion dans le four à baisse température.

Lors de la venue d’étrangers dans la maison, ce tablier était une cachette
idéale pour les enfants timides ..

Et quand le temps se refroidissait, grand-mère l’enroulait autour de ses
bras.

Ces anciens tabliers ont essuyé plus d’un front en sueur, qui se penchait
sur le poêle à bois chaud.

Il servait aussi à transporter dans sa nappe le bois d’allumage et les
bûches jusqu’à la cuisine.

Dans le jardin, il a essuyé et transporté toutes sortes de légumes.
Grand-mère s’en servait aussi pour casser les noix et séparer les petits
pois de leur chambre verte.

À l’automne, le tablier était utilisé pour transporter les pommes tombées
des arbres.

Quand le dîner était prêt, grand-mère sortait sur le porche, agitait son
tablier haut la main afin que les hommes comprennent du champ qu’il était
temps de rentrer pour le dîner.

Jamais autre chose n’a remplacé ce bon vieux «tablier» qui a servi à de
nombreuses fins.

Mais ce que mes souvenirs me laissent de plus précieux, c’est l’amour qui
émanait de ce tablier lorsque je serrais grand-mère avec force dans mes
bras et qu’elle me caressait les cheveux en souriant. À cet instant, je
n’avais aucun souci quant à la saleté du tablier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Billet hebdomadaire

Les autres chroniques du mois