École de la prière,

Responsable de la chronique : Christine Husson, l.o.p.
École de la prière

Prière de l’inexaucé

Imprimer Par Anonyme

Seigneur, je t’avais demandé la santé pour être plus efficace
sur cette terre, tu m’as donné la faiblesse du corps pour
que je compte davantage sur toi que sur moi.
Sois, béni, mon Dieu Sauveur!

Seigneur je t’avais demandé une belle intelligence pour
mieux comprendre le monde et réussir ma vie. Tu m’as
donné une mémoire trébuc01hante et un esprit lent pour
m’ouvrir aux mystères par l’humilité.
Sois, béni, mon Dieu Sauveur!

Seigneur, je t’avais demandé des responsabilités pour faire
triompher les bonnes idées et les bonnes causes. Tu m’as
donné d’être traité pour rien et d’obéir, afin de mieux me
configurer à ton Fils, obéissant et crucifié.
Sois, béni, mon Dieu Sauveur!

Seigneur, je t’avais demandé de rencontrer le grand amour
pour donner un sens a ma vie. Tu m’as donnée de pouvoir
croire à a bonté du coeur humain et le désir de partager cette
foi avec tous les mal-aimés que tu m’as fait rencontrer.
Sois, béni, mon Dieu Sauveur!

Seigneur, je t’avais demandé la richesse pour mieux
aider les pauvres. Tu m’as donné la pauvreté et
tes propres richesses à leur distribuer.
Sois, béni, mon Dieu Sauveur!

Seigneur, je t’avais demandé une foi à soulever
les montagnes. Tu as permis qu’il reste en moi
des doutes inconfortables qui m’obligent à rester prudent
et tout abandonné à ta Providence.
Sois, béni, mon Dieu Sauveur!

Seigneur, je t’avais demandé le bonheur des miens.
Tu leur a donné toutes sortes d’épreuves, me rappelant
ainsi que Jésus et les siens ont eux-mêmes souffert avant
de rentrer dans la joie de ton Royaume.
Sois béni, mon Dieu Sauveur!

Seigneur, je t’avais demandé de devenir saint.
Tu m’as donné de mieux voir mes péchés et de pouvoir
me relever après chacune de mes grosses chutes sans désespérer.
Sois, béni, mon Dieu Sauveur!

Un soldat anonyme de la guerre de Sécession (1861-1865)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de la prière

Les autres chroniques du mois