Trésors des religions,

Responsable de la chronique : Bruno Demers, o.p.
Trésors des religions

Prière des migrants

Imprimer Par Prière africaine

savane-africaine

Cette prière est chantée par un prêtre de la Terre, chez les Lobi d’Afrique de l’Ouest, quand la tribu,  contrainte qu’elle est d’émigrer du fait de l’assèchement de la rivière ou de la famine, prend possession d’un nouveau territoire.

Sié, Dyohourété, Dyorfouté, Dyolinnté et tous les prêtres de la Terre qui ont vécu avant moi, ont observé cette coutume et c’est maintenant mon tour. La famine est arrivée, nous n’avons plus ni gros, ni petit mil, ni maïs, ni haricots; nos bœufs, nos moutons, nos chèvres ont péri ainsi que nos poulets, les femmes et les enfants ont faim; c’est pourquoi nous avons résolu de nous installer dans ce canton inoccupé. Terre nourricière, nous t’offrons ce poulet, accepte-le et donne-nous en échange d’abondantes récoltes et des troupeaux nombreux, beaucoup d’enfants, éloigne de nous les maladies, les épidémies et tous les maux.

La prière. Anthologie des prières de tous les temps et de tous les peuples,

Paris, Seghers, 1958, p.51.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trésors des religions

Les autres chroniques du mois