Billet hebdomadaire,

Responsable de la chronique : Denis Gagnon, o.p.
Billet hebdomadaire

Les leçons de l’affaire Jésus

Imprimer Par Denis Gagnon, o.p.

Le 1 mars 2015

José s’est fait voler quelques dollars alors qu’il arpentait le centre commercial. Il a raconté l’incident à quelques amis. Trois jours plus tard, toute la classe ne parlait que de cette affaire. Les étudiants de la polyvalente se lancèrent dans une enquête de haut niveau! Plusieurs copains même se découvraient une vocation de Sherlock Holmes. Une banale aventure, et pourtant ce larcin mobilisa beaucoup de monde pendant quelques temps.

Ainsi en est-il de la prédication de Jésus, du royaume qu’il annonçait dans les villes et villages de son coin de pays. Au début, le sujet semblait banal. Un homme, un citoyen de Nazareth – «Que peut-il sortir de bon de Nazareth?» – lança l’idée. Il parlait bien, le fils du charpentier. On aimait l’entendre. Il était populaire.

Comme les vedettes se démodent rapidement, la prédication du jeune prêcheur ne devait pas s’éterniser. L’affaire, si modeste dans ses débuts, a pourtant grandi. Elle s’est développée. Aujourd’hui, quelques milliers d’années plus tard, une grande partie de la planète en parle encore et marche à la suite de Jésus.  Comme les oiseaux viennent de partout nicher dans les branches des grands arbres, des gens de toutes les cultures et de tous les azimuts viennent greffer leur vie à celle de Jésus.

Si, un jour, vous vous découragez, si vous avez l’impression que votre vie s’embourbe, si vous croyez que vous piétinez, s’il vous semble que vos amours régressent au lieu de progresser, si vous trouvez que votre foi s’en va à l’abandon, rappelez-vous les humbles débuts de l’affaire Jésus. Dites-vous que les moindres paroles, les gestes les plus anodins, les prières les plus simplistes, les engagements les moins éclatants, tout cela fait son chemin. Que nous nous en rendions compte ou non, cela progresse. Il y a de l’avenir même dans ce qui est le moins emballant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Billet hebdomadaire

Les autres chroniques du mois