Patristique,

Responsable de la chronique : Gustave Nsengiyumva, o.p.
Patristique

Commentaire sur l’évangile de saint Jean

Imprimer Par Saint Cyrille d'Alexandrie

saint-cyrille-d-alexandrie

Notre Seigneur Jésus Christ a institué des guides et des enseignants pour le monde entier, et des intendants de ses mystères divins. Il leur a prescrit de briller et d’éclairer comme des flambeaux non seulement dans le pays des Juifs, ~ mais partout sous le soleil, pour les hommes habitant sur toute la surface de la terre. Elle est donc vraie, cette parole de saint Paul : On ne s’attribue pas cet honneur à soi-même, on le reçoit par appel de Dieu. Notre Seigneur Jésus Christ, en effet, a appelé à ce très glorieux apostolat ses disciples avant tous les autres.

Les saints disciples ont donc été comme les colonnes et le soutien de la vérité. Le Seigneur dit qu’il les a envoyés comme le Père l’avait envoyé lui-même. Il montre ainsi quelle est la dignité de l’apostolat et la gloire incomparable du pouvoir qu’il leur a donné. En même temps, semble-t-il, il fait entrevoir la route de la fonction apostolique.

Car, s’il estimait devoir envoyer ainsi ses propres disciples comme le Père l’avait envoyé lui-même, comment n’était-il pas nécessaire que ceux-ci, destinés à être ses imitateurs, découvrent pour quelle tâche le Père avait envoyé son Fils ? Celui-ci nous a donc expliqué de diverses manières le caractère de sa mission. Il a dit un jour : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs pour qu’ils se convertissent. Et encore : Je suis descendu du ciel non pas pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Et une autre fois : Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Il résumait en quelques paroles la fonction des Apôtres en disant qu’il les a envoyés comme le Père l’avait envoyé lui-même : ils sauraient par là qu’il leur incombe d’appeler les pécheurs à se convertir, de soigner les malades, corporellement et spirituellement ; dans leurs fonctions d’intendants, de ne chercher aucunement à faire leur propre volonté, mais la volonté de celui qui les a envoyés ; enfin de sauver le monde dans la mesure où il recevra les enseignements du Seigneur.

Nous pourrons facilement voir comment les saints disciples ont excellé dans toutes ces tâches en lisant les Actes des Apôtres et les écrits de saint Paul.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Patristique

Les autres chroniques du mois