École de la prière,

Responsable de la chronique :
École de la prière

Emmanuel

Imprimer Par Vladimir Soloviev

Cette nuit a sombré dans les temps reculés
Où la terre, lasse des haines et des alarmes
S’était endormie dans le givre des cieux
Et où, dans le silence, naquit Dieu avec nous.

Tant de choses aujourd’hui ne seraient plus possibles.
Les rois ne scrutent plus des yeux le firmament,
Les pasteurs au désert ne prêtent plus l’oreille
Au murmure des anges qui parle de Dieu.

Mais ce que cette nuit nous ouvrit d’éternel
Aux atteintes du temps résiste, indestructible;
Et le Verbe à nouveau voit le jour dans ton âme,
Lui qui naquit jadis dans une pauvre crèche.

Oui, Dieu avec nous, non dans sa tente d’azur
Par-delà les confins des mondes innombrables,
Ni dans le feu cruel, le souffle des tempêtes
Ou dans le souvenir des siècles endormis.

Il est ici, présent parmi les vains tumultes,
Dans le trouble torrent de l’inquiétude humaine,
Et tu portes en toi le mystère joyeux:
Le mal est impuissant, nous sommes éternels, Dieu avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de la prière

Les autres chroniques du mois