École de la prière,

Responsable de la chronique :
École de la prière

Prière d’un célibataire

Imprimer Par Frédéric Ozanam

Je sens en moi se faire un grand vide
que ne remplissent ni l’amitié ni l’étude.
J’ignore qui viendra le combler.
Sera-ce Dieu, sera-ce une créature ?
Si c’est une créature, je prie qu’elle ne se présente
que quand je m’en serai rendu digne.
Je prie qu’elle apporte avec elle
ce qu’il me faudra de charme extérieur
pour qu’elle ne laisse place à aucun regret;
mais je prie surtout qu’elle vienne avec une âme excellente,
qu’elle apporte une grande vertu,
qu’elle vaille beaucoup mieux que moi,
qu’elle m’attire en haut, qu’elle ne me fasse pas descendre,
qu’elle soit généreuse car souvent je suis pusillanime,
qu’elle soit fervente
parce que je suis tiède dans les choses de Dieu,
qu’elle soit compatissante enfin,
pour que je n’aie pas à rougir devant elle de mon infériorité.
Ne m’abandonnez-pas, Seigneur, faites que je sois aimé;
Vous le savez, ce n’est pas seulement de la douceur
que je cherche dans l’Amour,
c’est le mépris de toute bassesse,
c’est la force de combattre pour le Bien, pour le Vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de la prière

Les autres chroniques du mois