Trésors des religions,

Responsable de la chronique :
Trésors des religions

Sourate 59 (al-hashr): «Le Rassemblement»

Imprimer Par Une prière tirée du Coran

Ce passage du Coran se caractérise pour deux raisons: d’abord parce qu’il rappelle aux croyants que s’ils se désintéressent de Dieu, Dieu se désintéressera d’eux et qu’alors un triste et douloureux avenir les attend; ensuite et surtout, en raison de l’hymne à Dieu à travers quelques-uns de ses plus beaux noms:

Ne rassemblez pas à ceux qui ont oublié Dieu:
Il les a fait s’oublier eux-mêmes; ce sont les scélérats./
Les hôtes du Feu et ceux du Jardin ne sont pas à égalité
Les hôtes du Jardin, eux, sont les glorifiés/
Si Nous avions fait descendre le Coran sur une montagne
Tu aurais vu celle-ci s’humilier et se fendre
Sous l’effet de la crainte de Dieu/
Tels sont les exemples que Nous proposons aux hommes,
Dans l’espoir qu’ils réfléchissent/

Il est Dieu, il n’y a de dieu que Lui
Il est Celui qui connaît le caché et l’apparent
Il est le tout miséricorde, le Miséricordieux/
Il est Dieu, il n’y a de Dieu que Lui
Il est le Roi, le Très Saint, le Dispensateur de salut
l’Avérateur de la croyance, le Vigilant, le Tout-Puissant, l’Irrésistible, le Très Grand
Gloire à Dieu! Il est si éloigné de ce qu’ils Lui associent/
Il est Dieu, le Créateur, le Suscitateur, le Formateur
À Lui les noms les plus beaux
Sa transcendance est exaltée par ce qui est au cieux et sur la terre
Il est le Tout-Puissant, le Sage (C 59, 19-24)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trésors des religions

Les autres chroniques du mois