Trésors des religions,

Responsable de la chronique :
Trésors des religions

Prière d’un Prêcheur

Imprimer Par Jean-Pierre Lintanf, o.p.

Père, Source de toute vie
et de toute tendresse,
je veux te chanter.
De toi vient le plus merveilleux des dons,
ton Verbe, ta Parole;
et ton Souffle a donné aux premiers témoins
des langues de feu.

Je te chante parce que ma parole
est à la fois la tienne et la mienne.
Toi seul parle de toi;
et c’est de toi, avec toi et pour toi
que je tente de balbutier
par-dessus les toits et les murs
quelque chose de ce qui m’émerveille.

Je te rends grâce pour les myriades
d’oreilles et de cœurs ouverts,
pour l’écho bouleversant en retour
ou pour les grands silences.

J’implore ton pardon.
Vase fragile qui abrite le trésor de la Parole,
je suis sans cesse débusqué par cette Parole.
Comment oser parler!

Je te demande deux choses.
De la langue perfide et de la langue de bois,
délivre-moi.
Rappelle-moi que ce qui est important pour moi
n’est pas nécessairement important pour toi.
Ouvre-moi l’oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trésors des religions

Les autres chroniques du mois