École de la prière,

Responsable de la chronique :
École de la prière

C’est beau d’être ton enfant

Imprimer Par Pierre Lyonnet

Père, c’est à toi que je m’adresse ce soir
avec une confiance tranquille et paisible.
Ton Fils m’a appris que tu étais mon Père…
Je viens donc simplement te dire que je suis ton enfant,
et je te le dis sérieusement,
et pourtant avec l’envie de rire et de chanter,
tellement c’est beau d’être ton fils;
mais, c’est aussi sérieux,
car tu m’as tellement aimé, et moi si peu!

Père, fais de moi ce que tu veux.
Ta volonté, je le sais, elle est
que je devienne semblable à ton Unique,
le frère aîné qui m’a appris ton nom :
que je marche sur le même chemin.
Je n’ai point de force pour cela,
mais j’ai la tienne…

Père, me voici :
travaille en moi, taille et coupe,
je ne te ferai jamais l’injure d’avoir peur
ou de croire que tu m’oublies;
et si je trouve la croix très lourde,
je pourrai du moins te répéter inlassablement
que je crois à ton amour et que j’accepte ta volonté.

Je sais, Père,
je n’ai jamais fini de te faire de la peine,
mais tu ne finiras jamais de me pardonner.
Quant à l’amour, je serai toujours battu;
non pourtant, car tu me donneras le tien.
Tu me donneras ton Amour,
ton Fils en qui je pourrai tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de la prière

Les autres chroniques du mois