Actualités, Rome

Actualités

Nouveau supérieur général des jésuites : Être une Église «en sortie»

Selon Radio Vatican, alors que se poursuivait la 36e congrégation générale des jésuites à Rome, le nouveau supérieur général, le père Arturo Sosa, a donné sa première conférence de presse, l’occasion de mieux découvrir ce Vénézuélien de 68 ans. Le père Sosa est revenu sur ses rapports de confiance avec le Pape François et a exprimé les grandes orientations pour la mission de la Compagnie de Jésus dans le monde.

Compte-rendu d’Olivier Bonnel

Plus qu’un véritable programme de gouvernement, le père Sosa a dessiné les pistes de l’action missionnaire des jésuites dans le monde, à commencer par l’annonce première de l’Evangile dans un monde blessé, et l’engagement dans la réconciliation.

Devant les nombreux journalistes présents, le nouveau supérieur des jésuites est revenu sur son attrait de la spiritualité ignacienne, dès son plus jeune âge, il a rappelé aussi son rapport fécond avec un autre jésuite, le Pape François lui-même, expliquant qu’il communiquait avec lui avec facilité et profondeur.

Il a d’ailleurs expliqué que l’une de ses ambitions pour les jésuites était de poursuivre l’exhortation du Pape à être une Eglise « en sortie ». Le service de la foi et la formation intellectuelle sont deux chantiers qui restent prioritaires pour la Compagnie de Jésus a souligné le Vénézuélien. Mais c’est bien  la mission des jésuites vers ceux qui souffrent qu’il a souhaité mettre en avant, à commencer par un travail de paix et de réconciliation.

Interrogé sur son pays d’origine, en plein chaos économique et social, Arturo Sosa a rappelé la volonté des Vénézuéliens de vivre dans la paix. Il a enfin confié qu’il n’aimait pas l’expression « pape noir » traditionnellement associée au supérieur des jésuites, car le propre des membres de la compagnie est de servir le pape et les évêques.

Auvidec Média/Radio Vatican