Actualités, Syrie

Actualités

Marche pour la paix et les deux évêques disparus

Une « marche pour la paix en Syrie » conduite par le patriarche syro-orthodoxe Ignace Ephrem II a traversé les rues d’Alep le dimanche 27 mars, rapporte l’Agence vaticane Fides.

La marche voulait d’attirer l’attention sur le sort des deux évêques orthodoxes d’Alep, Gregorios Yohanna Ibrahim, archevêque syro-orthodoxe, et Boulos Yazigi, archevêque grec-orthodoxe, dont on est sans nouvelles depuis leur enlèvement, le 22 avril 2013.

La marche a rassemblé les prêtres et les religieux syro-orthodoxes de l’archidiocèse d’Alep, ainsi que plus de 400 jeunes qui participaient à la rencontre de la jeunesse syro-orthodoxe, en cours à Alep.

Le patriarche Ignace Ephrem II a présidé un temps de prière pour demander à Dieu que les deux évêques disparus ainsi que toutes les personnes enlevées puissent retrouver la liberté.

Les participants ont commémoré les martyrs de Sayfo, devant un monument, récemment inauguré. Il s’agit de meurtres en masse de la population chrétienne chaldéenne, syrienne et assyrienne par l’Empire ottoman lors de la Première Guerre mondiale.

Le patriarche Cyrille de Moscou et le pape François ont appelé à la libération des deux métropolites d’Alep dans leur déclaration de Cuba, le 12 février dernier, dans laquelle ils écrivent : « Nous demandons à tous ceux qui pourraient influer sur le destin de ceux qui ont été enlevés, en particulier des Métropolites d’Alep Paul et Jean Ibrahim, séquestrés en avril 2013, de faire tout ce qui est nécessaire pour leur libération rapide. »