Actualités, Suède

Actualités

Après deux jours en Suède, le pape a repris l’avion pour Rome

Le pape François a repris l’avion pour rentrer à Rome, le 1er novembre 2016, après deux jours de voyage apostolique en Suède.

L’avion de la compagnie Alitalia a décollé aux alentours de 13h de l’aéroport international de Malmö.

Avant de monter à bord, le pape a été salué par la ministre de la culture et de la démocratie, Alice Bah-Kuhnke, qu’il avait rencontrée le 31 octobre à son arrivée.

L’archevêque luthérienne d’Uppsala, Antje Jackelén, était également présente à l’aéroport. La veille, elle a participé avec le pape aux deux événements œcuméniques organisés dans le cadre des 500 ans de la Réforme protestante : une prière dans la cathédrale de Lund et une rencontre à la Malmö Arena.

Le pape a ensuite gravi la passerelle d’embarquement seul, tenant sa sacoche noire, sous le vent qui agitait sa soutane. Arrivé en haut des marches, il s’est retourné en souriant pour saluer une dernière fois la Suède.

Après le décollage, il a fait parvenir un télégramme au roi Carl XVI Gustaf, exprimant sa « profonde gratitude » à tout le peuple pour son accueil « chaleureux » et son « hospitalité ». Le pape y assurait de ses prières et invoque sur la nation suédoise les bénédictions divines.

Il a aussi fait parvenir des télégrammes aux chefs d’Etat des trois pays survolés : Allemagne, Autriche et Italie. Il a assuré de ses prières pour les différentes nations. En Suède, a-t-il expliqué au président italien Sergio Mattarella, « j’ai eu l’opportunité d’encourager le dialogue œcuménique, la persévérance des fidèles catholiques et l’engagement commun des chrétiens au service de l’Evangile ». Le pape a souhaité le bien et la prospérité de l’Italie.

Comme il le fait traditionnellement, durant le vol, le pape François a répondu à des questions des journalistes voyageant avec lui. Il est arrivé à 15h10 à l’aéroport romain de Ciampino, après un peu plus de 2h de vol sur plus de 1500 kilomètres.