Livre du mois,

Responsable de la chronique : Martin Lavoie, o.p.
Livre du mois

Le monothéisme juif et le paradoxe de l’existence

Imprimer Par Martin Lavoie, o.p.

Frank Alvarez-Pereyre, Nicolas Eliacheff, «Le monothéisme juif et le paradoxe de l’existence», Éditions du Cerf, 2019, 130 pages.

Comment définir l’essence du monothéisme dans un monde où les religions paraissent désuètes, dangereuses, voire évanouies et absentes ? Qu’en est-il réellement du judaïsme ? Et que nous dit-il aujourd’hui ?

C’est à une relecture des sources de l’expérience et de l’existence juive qu’invite ce livre, témoignant combien la tradition peut être créatrice. Alors que la Bible et le Talmud, ainsi que les autres grands corpus juridiques ou mystiques, visent à en garantir la pratique afin d’en assurer la transmission et la pérennité, le coeur du projet n’en ressort pas moins opaque pour beaucoup. Ce sont donc les véritables enjeux qui l’animent qu’il s’agit d’éclaircir.

Entrant en dialogue avec des siècles de commentaire, des Maîtres du Talmud à Maïmonide, de Rashi à Rabbi ‘Haïm de Volozhin, Aaron Eliacheff et Frank Alvarez-Pereyre interrogent des expressions dont on croyait tout comprendre, comme « se faire un nom », des notions dont on croyait tout savoir, comme le « monothéisme », des concepts à propos desquels on croyait avoir tout lu, comme le tsimtsoum.

Au terme de cet ouvrage, le lecteur peut répondre à la question que se posent tout autant le peuple juif que les nations : pourquoi, au fond, le monothéisme? À travers les quatre chapitres de cet essai Eliacheff et Alvarez-Pereyre ont tenté de montrer que le monothéisme est une structure juridique qui permet de rendre compatible la relation entre l’existant et le non existant en imposant à l’homme de vivre de façon réelle et irréelle en même temps.

Un ouvrage indispensable pour saisir les fondements du judaïsme, le pourquoi de son apparente complexité, le comment de sa simple proximité.

Chercheur, universitaire, enseignant, Frank Alvarez-Pereyre est spécialiste de l’ étude juive traditionnelle.

______________________________________

Rabbin à Strasbourg, enseignant et conférencier, Aaron Eliacheff dirige l’Institut « Talmud et transmission ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre du mois

Les autres chroniques du mois