Aventure spirituelle,

Responsable de la chronique : Suzanne Demers, o.p.
Aventure spirituelle

Janani Luwum et ses compagnons

Imprimer Par Norman C. Brockman

L’archevêque Janani Luwum, archevêque et martyr anglican, était adversaire implacable d’Idi AMIN, qui l’a fait assassiner. 

A partir de 1956, Luwum a travaillé comme prêtre de paroisse. Il a été élu évêque de l’Ouganda du nord en 1969, et en 1974 il a été choisi archevêque de l’Ouganda, du Rwanda, du Burundi et du Boga-Zaïre. Il a confronté les injustices et les atrocités du régime d’Amin presque immédiatement, d’abord par les remontrances privées, et enfin dans un discours à la radio à Noël, en 1976. Le sermon a été censuré avant qu’il ne puisse terminer. Luwum a menacé de convoquer une démonstration publique, et pendant un certain temps, les catholiques et les protestants étaient d’un front uni derrière lui – un accomplissement rare dans l’Ouganda, pays très diversifié sur le plan religieux. 

Amin a réagi rapidement et sans merci, et la maison de Luwum a été saccagée. Les évêques anglicans ont répliqué par une dénonciation cinglante des abus d’Amin. Luwum a été détenu et a été questionné par Amin lui même. Deux jours plus tard, Luwum a été accusé de sédition et de trafic d’armes alors qu’il participait à un grand rallye public à Kampala. Cet événement a donné l’excuse voulue pour une deuxième arrestation, et à la fin de la journée, Luwum était mort. La cause de sa mort est donnée comme “accident de voiture,” mais il a été révélé par la suite que Luwum et deux autres ministres du gouvernement ont été tués par coup de feu par ordre d’Amin. Luwum a immédiatement été accepté comme héro de la résistance à la tyrannie, et il y a eu de nombreux efforts dans l’église anglicane de le reconnaître comme saint. 


Norman C. Brockman

Bibliographie:
Ewechue, Ralph (éd.). Makers of Modern Africa [Les créateurs de l’Afrique moderne] 2ème édition. London: Africa Books, 1991.


Lecture supplémentaire: 
Ford, Margaret. Janani: The Making of a Martyr [Janani: la vie d’un martyr] (1978).


SOURCE : http://www.dacb.org/stories/uganda/f-luwum_janani.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aventure spirituelle

Les autres chroniques du mois