Livre du mois,

Responsable de la chronique : Martin Lavoie, o.p.
Livre du mois

Marie Monnet : Dieu migrant

Imprimer Par Martin Lavoie, o.p.

 

Dans son dernier message pour la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié, le pape François demande à «accueillir, protéger, promouvoir et intégrer» les migrants et les réfugiés. Son appel porte sur des points extrêmement précis et concrets. À contre-courant de toutes les politiques nationales, il est fustigé par de nombreux médias, qui parlent de «suicide de l’Europe», et considèrent que le pape «met la chrétienté en danger».

À l’heure de grandes migrations, Marie Monnet nous partage ses réflexions sur le visage d’un Dieu qui migre en «plantant sa tente parmi nous».

Dieu migrant se divise en trois parties : Sources judéo-chrétiennes, Enseignement magistériel sur la mobilité et finalement Pour une théologie de la mobilité.

L’auteure, tout particulièrement à travers son regard sur certains bibliques mais aussi sur les textes du Magistère de l’Église, montre de manière évidente que la mobilité humaine est un aspect fondamental de l’humanité, et de l’humanité croyante en particulier. Ce fait doit nous permettre d’analyser et de penser les grands phénomènes de migration contemporains. Un déficit de réflexion conduit à des attitudes brutales, à la limite de l’animalité envers l’étranger, quand celui-ci se rend présent sur un territoire que l’on s’est approprié.

Ce petit livre vise à manifester que toute l’expérience biblique, ainsi que les documents du Magistère, dans leur unanimité, portent et animent cette toute récente exhortation du pape François (Message du Pape François pour la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié (14 janvier 2018).


Monnet, Marie, Dieu Migrant, Domuni-Press, 2017, 110 p.

Marie Monnet, docteur en droit et docteur en théologie, est directrice exécutive de Domuni Universitas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livre du mois

Les autres chroniques du mois