Trésors des religions,

Responsable de la chronique : Bruno Demers, o.p.
Trésors des religions

Prière d’un malade

Imprimer Par Prière africaine

Quand quelqu’un est très malade, en pays sara au Tchad, il prononce des invocations sur son lit de malade. Il dit :

Moi, d’être couché longtemps malade ainsi,

ça me fait beaucoup souffrir.

Si c’est un sorcier qui me fait souffrir,

je n’ai aucune force pour lui résister;

si c’est un magicien qui me fait souffrir,

je n’ai aucune force pour résister à sa magie.

Mais, toi-même, Dieu

aussi vrai que j’ai quatre doigts et que le pouce fait le cinquième,

si j’ai fait beaucoup de mal,

alors que ce soit ce mal qui me punisse!

Comme je souffre beaucoup, enlève-moi vite que je meure!

Mais si c’est quelqu’un qui me veut du mal,

c’est toi, Dieu, et à celui-là de vous expliquer ensemble,

car moi je suis sans force.

Je souffre tant que je ne sais quoi dire de plus.


  1. Fedry et P. D. Raingue, Prières traditionnelles du pays sara, 1er livret, collège Charles Lwanga, C.E. L., 1977, p. 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trésors des religions

Les autres chroniques du mois