Dieu en famille,

Responsable de la chronique :
Dieu en famille

Au ciel ou parmi nous?

Imprimer Par Élaine Champagne

Une maman me racontait la conversation qu’elle avait eue avec son enfant de 6 ou 7 ans.

– Maman, qu’est-ce que ça veut dire « ressuscité »?
– Mmmm… Ça veut dire que Jésus est « rené », né de nouveau.
– Pas comme un bébé!
– Non…
– Alors il est immortel?
– Mmmm… Oui. C’est un mot difficile auquel je ne pensais pas à ton âge, mais c’est vrai. Il est immortel.
– Alors où est Jésus ressuscité? Il est immortel. Il devrait être parmi nous?
– Il est au ciel…

Ou parmi nous? Intéressant comme question… La mère me disait combien la conversation l’avait interpellée. Les questions des enfants nous demandent de nous situer en vérité par rapport à notre propre vision du monde, à notre foi, à notre relation à Dieu. Le plus souvent, ces questions ne sont pas posées dans le cadre d’une catéchèse ou à l’église, ni dans un contexte d’apprentissage formel, mais bien comme dans la trame du quotidien. Et justement à cause de cela, parce qu’elles s’enracinent dans la vie ordinaire, nous sentons bien qu’elles ont besoin d’une réponse vécue, incarnée, en même temps qu’elles portent une profondeur infinie…

Le Ressuscité est-il au ciel? Comme les apôtres qui regardaient vers le ciel, nous le cherchons, Celui qui s’est dérobé de nos yeux. Le ressuscité, le Christ, c’est bien Celui que nous disons Fils de Dieu… Cela évoque en nous le mystère. Un mystère qui nous dépasse infiniment. Mystère de sa vie de Ressuscité. Mystère de sa vie en Dieu. « Il est monté aux cieux. Est assis à la droite de Dieu », disons-nous dans le credo. Dans la plénitude de sa Vie, Il n’est plus accessible à notre regard humain, à nos sens. Il nous faut le chercher au-delà la matérialité de notre monde… Il est au ciel.

En même temps, le Ressuscité est Celui qui porte ce nom d’Emmanuel – Dieu parmi nous. Il est Celui qui nous a dit qu’Il serait « avec nous tous les jours ». Esprit du Christ à l’œuvre dans nos gestes, nos paroles. Il transparaît quand la vie se libère, quand nos relations s’épanouissent, se déploient au-delà des limites qu’on leur croyait. Il est soutien et espérance, plus proche de nous-mêmes que l’intime. Il est aussi Celui qui nous interpelle, nous convoque, nous garde constamment en route vers notre propre Pâque.

La question se pose alors pour chacun, chacune de nous : Où est Jésus ressuscité, dans ma vie de parent, de grand-parent, d’enfant, d’adolescent, de jeune adulte? Est-il au ciel? Est-il parmi nous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dieu en famille

Les autres chroniques du mois