Dieu en famille,

Responsable de la chronique :
Dieu en famille

Prière d’été

Imprimer Par Élaine Champagne

« Dis-moi à quoi ressemble ta prière et je découvrirai quel est ton Dieu! »

Parler de Dieu, parler à Dieu, parler avec Dieu… Il n’est pas facile de témoigner au quotidien, même en famille, de cette attention à Dieu, de cette relation à Dieu que comme croyants, nous cherchons à voir s’approfondir, chacun avec plus ou moins d’assiduité, avec plus ou moins de succès. Les disciples, qui côtoyaient le Christ au quotidien, et qui pourtant partageaient son intimité, lui ont demandé : « Apprends-nous à prier… » La Parole peut nous aider. Et chaque instant peut devenir occasion de prière…

C’est à Toi que je m’adresse. C’est Toi que j’écoute. Vers Toi, je dis ma reconnaissance et ma joie. En Toi, je me confie. Tout vient de Toi et retourne à Toi. Tout ce que je reçois de Toi, je Te le redonne en action de grâce incessante.

Les vacances! Le grand congé est arrivé! Victoire du travail accompli et des examens terminés! Projets d’été en abondance!

Comme Miryam, puis David qui dansaient et chantaient, comme Tobias tout joyeux devant Toi Seigneur, je Te dis toute ma joie! Merci Seigneur! (cf. Ex 15, 20; 2 Sa 6, 14; Tob 11, 15)

Des amis sont venus fêter, partager un repas. La bonne odeur du barbecue embaume les environs. Les conversations et les rires fusent de toutes parts.
Seigneur, Tu prépares un festin pour tous les peuples, un festin de viandes savoureuses et de vins capiteux. (cf. Is 25, 6)

La journée a été chaude. La partie de soccer est finie! Les enfants rentrent, pleins d’énergie! « Maman! J’ai soif! »

Comme une biche se tourne vers les cours d’eau… Seigneur, Tu es comme une source! (cf. Ps 42) Comme torrents au désert. (Is 35, 6)

Gabriel a ramassé des insectes et passent de longs moments à les regarder à travers son vivarium improvisé, à leur donner des brindilles.
Seigneur, tu as tourné les yeux vers ton peuple. Avec bienveillance, tu as vu tes enfants. (cf. 1 Sa 9, 16)

Bertrand est tombé de sa bicyclette et s’est blessé. Zoé pleure à chaudes larmes. Florence lui a fait de la peine. Chaque fois, papa, maman sont à la rescousse.
Seigneur, Tu essuieras toute larme de nos yeux. (cf. Is 25, 8; Ap 21, 4)

Visite aux grands-parents. Même parents, nous adultes, sommes encore fils et filles. Nous sommes les enfants de nos parents, fils et filles de leur chair et de l’histoire partagée de notre famille; reçus de Dieu, fils et filles de Dieu.
« Notre Père… »

« Cette fois, ça suffit! » David a dépassé les limites. Comme Amélie la semaine dernière. Les avertissements se sont multipliés. Mais ils ont désobéi, se sont montrés irresponsables. Le ton a monté. La conséquence a suivi. Colère et grincements de dents…

N’es-Tu pas indigné, Seigneur, devant l’injustice et la bêtise humaine? Ta colère ne s’est-elle pas enflammée contre tes enfants, par la voix de tes prophètes?
J’entends aussi le psalmiste… Tu es un Dieu bienveillant et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour. (Ps 144, 8) Rappelle-moi Ta douceur et ton pardon. Donne-moi Ton Esprit pour que je discerne ce qu’il faut dire et faire.

Dans la lumière du soir, je me repose. Je prends du temps auprès de ceux que j’aime.

Tu es ma lumière et mon secours. (Ps 26, 1) Tu es la maison qui m’abrite. Tu es le rocher sur lequel je me tiens debout. (39, 3) Tu es comme la paix du soir. (1 R 19, 12) Tu habites parmi nous. (Jn 1, 14) Inspire et nourris notre amour. (1 Jn 4, 7) Viens, Seigneur Jésus. Marana tha. (Ap 22, 20)

Bonnes vacances à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dieu en famille

Les autres chroniques du mois