Dieu en famille,

Responsable de la chronique :
Dieu en famille

« Je verserai sur vous une eau pure »

Imprimer Par Élaine Champagne

Je participais dernièrement à la célébration du baptême d’un bébé. Un bon nombre de jeunes familles était présent, si bien qu’en plus des adultes, une vingtaine d’enfants de 7 ans et moins participait activement à la liturgie. Tous, en incluant bien sûr les enfants, ont marqué doucement le front de la future baptisée du signe de la croix. Son grand frère a ensuite solennellement porté le livre de la Parole au grand-père qui en a fait la lecture. Plus tard, guidé par le prêtre, les enfants réunis autour de la fêtée ont appris et répété ce que signifiait « ephphatha» : « ouvre-toi » et l’ont demandé pour elle. Ils ont aussi prié avec des gestes. Ils ont mis les mains sur leurs yeux, sur leur bouche, sur leurs oreilles en demandant avec le prêtre que Dieu ouvre nos yeux, notre bouche, nos oreilles et nos mains à Sa Présence et à l’Amour de nos frères et sœurs. Les enfants étaient attentifs, et dans le regard de plusieurs se lisait à la fois la simplicité et la gravité des gestes. Avec les parents, le parrain et la marraine, et avec précautions, ils ont apporté de l’eau pour emplir un peu plus le bassin utilisé pour l’occasion.

« Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés (…). Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau (…). Je mettrai mon esprit en vous et je ferai que vous marchiez selon mes lois (…). Vous serez mon peuple et moi je serai votre Dieu. » (Ez 36, 24-28)

Une eau pure, comme signe d’Alliance. Non pas simplement comme promesse future, non pas simplement comme espérance de la vie éternelle, mais déjà, maintenant, aujourd’hui, signe d’Alliance avec Dieu. « Aujourd’hui, je te donne un cœur pour aimer à la manière de Dieu. Aujourd’hui, je t’aime et je te connais par ton Nom. Aujourd’hui, je te donne mon Esprit. Aujourd’hui, je fais alliance. Aujourd’hui, nous célébrons ta résurrection à venir. »

Sous le regard attentif des enfants petits et grands, la petite a été baptisée. Trois fois, de l’eau a été versée sur sa tête: au nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit. Puis, elle a été revêtue d’un vêtement blanc, transmis dans la famille depuis plusieurs générations. Un vêtement blanc, un vêtement de résurrection!

La célébration s’est poursuivie. Mais pendant que les regards des grands se sont tournés ailleurs, des enfants, toujours à l’affût, ont plongé les mains dans l’eau du baptême. En quelques secondes, toute la bande y était. D’abord doucement, et puis bien sûr avec des rires et un peu d’agitation, les uns se mouillaient le visage, les autres buvaient les quelques gouttes tombant de leurs doigts, d’autres encore commençaient à faire des clapotis… Il s’en est fallu de peu!

« Je verserai une eau pure ». « Donne-moi de cette eau, Seigneur, que je boive! » (cf. Jn 4, 15) Donne-moi de cette eau, et avec elle, la vie jaillissante et la joie! Que j’y plonge sans hésiter, comme les enfants! Que je boive à Ta source! Et surtout, que j’éclabousse au passage mes frères et sœurs!

Élaine Champagne, l.o.p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dieu en famille

Les autres chroniques du mois